Du 21 au 23 septembre 2017 : Lille, capitale européenne du droit ruralPublié le 13 juillet 2017 par Jean-Baptiste MILLARD

Durant ces trois jours, Lille-Grand-Palais accueillera le congrès européen de droit rural et l’ensemble de la communauté des juristes européens de droit rural avec pour thème général  « Agriculture et concurrence ».  

 

Association paneuropéenne, le Comité européen de droit rural (CEDR) a été fondé en 1957 quelques mois seulement après la signature du Traité de Rome. C’est en effet à l’issue d’un congrès qui s’est tenu du 28 au 30 octobre 1957 à Paris, siège de l’association, que les ruralistes des six pays fondateurs du Marché commun ont décidé de créer un organisme qui s’attacherait à la culture et au développement du droit agraire en Europe.

 

Le CEDR fête donc cette année ses 60 ans et retrouve la France pour l’organisation de son 29e congrès européen de droit rural.

 

25 ans après le congrès européen de droit rural de Strasbourg, l’Association française de droit rural, membre fondateur du CEDR, renoue donc avec l’organisation de ce congrès international bisannuel, qui aura pour thème général « Agriculture et concurrence ».

 

Ce sujet est d’une actualité brûlante puisque la décision la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) dans l’importante affaire dite du « cartel des endives » est attendue pour la rentrée de septembre. Nul doute également que les relations complexes entre le droit agricole et le droit de la concurrence fassent partie des réflexions des Etats généraux de l’alimentation qui seront lancés le 20 juillet prochain.

 

Organisées autour de trois commissions, les contributions scientifiques présentées lors de ce congrès par chaque association nationale seront traduites simultanément dans les trois langues officielles du CEDR (français, anglais, allemand).

 

Les thèmes des trois commissions sont les suivants :

Commission 1 – « Les règles de la concurrence en agriculture », sous la présidence de M. le Professeur Rudolf Mögele, Directeur général adjoint de la DG AGRI de la Commission européenne.

Commission 2 – « Freins et moteurs juridiques nationaux à la compétitivité de l’agriculture », sous la présidence de M. le Professeur Norbert Olszak, Professeur des Universités à Paris I – Panthéon Sorbonne.

Commission 3 – « Les évolutions récentes et significatives du droit rural », sous la présidence de Mme le Professeur Margaret Rosso Grossman, professeur émérite à l’Université de l’Illinois.

 

Le programme complet et le bulletin d’inscription sont disponibles en ligne.

 

 

Les travaux s’annoncent passionnants. Nous vous y attendons nombreux.

 

Jean-Baptiste MILLARD, Secrétaire général de l’AFDR