34%Publié le 23 février 2017 par Marie-Laure HUSTACHE

C’est le pourcentage de Français qui associent avant tout le local à la ville. Viennent ensuite la région (29%) et le département (24%). Le quartier n’arrive qu’en quatrième position, sauf chez les habitants de la région parisienne qui sont plus nombreux

que  la  moyenne  (+ 5  points)  à  citer  cette  échelle géographique. Des résultats intéressants pour mieux comprendre à quelle échelle géographique les consommateurs associent plus naturellement le local. Toujours selon cette  étude Next Practice sur « La vie locale » » réalisée  par le cabinet Utopies, l’observatoire Mes CoursesPourLaPlanete et le groupe So Local, 94 % des répondants jugent que le local ne peut être  associé  à  un  territoire  qui  dépasserait  l’échelle  régionale.

« Ce  résultat  traduit  un  hyperlocalisme fort chez les Français, pour  qui  le  local  doit  être  avant  tout  tangible  et  rester dans un « bassin de vie ». » commentent les auteurs de l’enquête. Selon eux également,  une  majorité  des consommateurs  considère  que  l’économie  locale se matérialise avant tout à travers les  professionnels indépendants et de proximité. En  effet,  à  la  question  «  Quelles  entités  font  partie de l’économie locale ? », ils sont 94% à placer en tête les TPE ou PME qui fabriquent localement (artisans, agriculteurs, etc.). A contrario, les « grandes entreprises » sont faiblement  considérées  comme  des  entités  jouant un rôle important dans l’économie locale –  preuve  s’il  en  est  que  les  consommateurs

accordent  davantage  d’importance  aux   professionnels de petite taille, indépendants et implantés localement.

 

Retrouvez tous les autres passionnants résultats et analyses de l’étude Next Practice #2 – Février 2017 en intégralité ici : http://e-rse.net/wp-content/uploads/2017/02/e%CC%81tude_la-vie-locale.pdf