Tetière Lettre
La lettre agridées n°635 du 9 mars 2018

Les Etats généraux de l’alimentation et l’Europe

Patrick-Ferrere
Une conférence sur le thème de « L’Europe, absente des EGA » a été organisée par l’agence Shan et le cabinet Euralia pendant la semaine du Salon international de l’Agriculture.

Aux côtés de représentants de l’industrie agro-alimentaire et de la distribution, le député européen Michel Dantin avait allure de grand témoin plus que d’un simple intervenant à une table-ronde.


Une nouvelle fois, nous avons eu l’occasion de constater que dans les domaines agricoles et agro-alimentaires, la France a une grande propension pour identifier ses positions et défis comme étant ceux de l’Union européenne.

Si Michel Dantin fut intervenant à un atelier des EGA à la demande de la profession agricole, d’autres parlementaires européens n’ont pas été invités à apporter leurs connaissances, à donner un avis dans ces travaux ; aucun compte-rendu ne leur a été adressé.

Au-delà de questions relationnelles ou même de courtoisie, ce qui continue de choquer dans cet évitement de la dimension européenne, c’est l’entêtement que nous avons à ne parler, à ne penser, à n’échafauder des montages qu’avec des réflexions et volontés hexagonales.

Pourtant, la politique agricole est une politique intégrée au sein de l’Union européenne ; les règles de la concurrence sont soumises aux textes, jurisprudence et contrôle de l’UE.

L’UE avance et les questions agricoles ont pris une dimension particulière avec la mise en place de la co-décision. Cela implique des relations fortes avec le Parlement européen et des échanges permanents avec nos partenaires pour obtenir les majorités nécessaires aux avancées que nous souhaitons.

De plus, nous ne sommes plus dans les années soixante avec une Europe à six dans laquelle la France définissait la politique agricole européenne. Alors, sans arrogance et avec la volonté de convaincre et d’expliquer à nos partenaires, nous devons prendre notre bâton de pèlerin pour écouter et consulter les vingt-six autres Etats-membres.

Sans doute eut-il été intéressant d’entrer dans cette voie pour densifier et amplifier le travail de nos Etats généraux de l’alimentation.



Patrick Ferrère, Délégué Général d'agridées

Agenda

Impression

L’amont agricole : une consolidation des acteurs pour répondre aux défis du 21ème siècle

Mercredi 21 mars 2018

09h30-12h30

Depuis 2016 l’amont agricole connaît d’importantes opérations de consolidation entre acteurs de premier plan, la dernière en cours étant le projet d’acquisition de Monsanto par Bayer. Dans ce contexte, Asterès a réalisé un rapport qui analyse ces mouvements de concentration ainsi que la diversification des acteurs du monde agricole notamment via l’émergence de nombreuses startups. Cet agridébat présentera les principaux enseignements du rapport Asterès et s’interrogera sur les impacts de la concentration sur l’innovation et la performance du monde agricole.

Voir le programme complet



INSCRIVEZ-VOUS !

Impression

Quelle résilience pour les filières bio ?

Mardi 27 mars 2018

14h00-17h30

La consommation des produits bio s’envole, la production suit le rythme mais de façon inégale selon les filières, le nombre d’entreprises -souvent des TPE et PME- s’accroît rapidement, la distribution multiplie les ouvertures de magasins dédiés, la chaîne alimentaire bio en changeant de dimension, va-t-elle changer de nature ?

Cette évolution aura-t-elle des conséquences dans les relations inter-entreprises de la production à la distribution ? Les consommateurs ne vont-ils pas craindre la banalisation ? Comment conserver l’originalité des filières bio, c’est-à-dire la confiance des consommateurs et la création de valeur économique ?



Voir le programme complet



INSCRIVEZ-VOUS !

Impression

Les Rencontres du droit rural - agridées/AFDR :

“Le Droit Rural à la croisée des chemins”

Mardi 10 avril 2018

09h30-16h30

La France et l’Europe sont entrées dans une période de grandes transitions, qu’elles soient énergétiques, écologiques ou numériques. Dans une économie toujours plus libéralisée mais où le souci des biens communs est grandissant, ces transitions impactent l’activité des entreprises agricoles dans leur rapport avec l’espace rural et urbain, les consommateurs et plus généralement l’ensemble de la société.
Ces évolutions affectent également le droit rural.
Celui-ci a su, à partir du milieu du XXème siècle, s’émanciper du droit civil pour offrir un corpus juridique original de nature à orienter efficacement, par un ordre public de protection et de direction, l’évolution de l’agriculture française.
Mais cette branche du droit est-elle vouée à se diluer, au point de disparaître, dans le droit commun, absorbée par d’autres grandes branches dynamiques du droit que sont le droit de l’environnement, de la santé, de l’urbanisme ou encore le droit des affaires et de la consommation ?
Au contraire, le droit rural sera-t-il capable de se régénérer en prenant en compte les nouvelles finalités de l’agriculture, garantissant sa fonction nourricière et répondant aux enjeux environnementaux ou de bien être animal, de valorisation des territoires, de qualité des produits ou de souveraineté alimentaire pour citer les principaux ?
Autant de questionnements auxquels les Rencontres de droit rural tenteront de répondre.

Colloque ouvert au titre de la formation continue (formateur AFDR n°11755491275).

Programme détaillé à venir.



INSCRIVEZ-VOUS !

Nous participons, nous intervenons

Colloque "Agriculteur : acteur ou spectateur ? "

Participation de Jean-Baptiste Millard, Responsable Gestion des entreprises et Territoires à la table-ronde "Statut de l'exploitant" du colloque organisé le 14 mars 2018 par la Chambre d'Agriculture du Nord Pas-de-Calais à Arras.

3 Questions à

20180123_0017

Kevin Moity, Secrétaire de FranceAgriTwittos

1/ Pouvez-vous nous présenter la communauté virtuelle FranceAgriTwittos ?

FranceAgriTwittos a été créé à la base pour répondre à la demande de faire des rencontres IRL (« In Real Life ») puis on s’est vite rendu compte qu’on était tous des communicants agricoles par Twitter. L’association pouvait donc aller plus loin en portant les personnes qui communiquent de façon positive sur l’agriculture.

La communauté FranceAgriTwittos regroupe donc agriculteurs et para-agricoles désireux de mutualiser leurs forces et connaissances afin de faire de la communication positive sur l’agriculture, tout en restant une communauté apolitique et asyndicale...

Brèves

Bienvenue à la banane française équitable

Bienvenue à la banane française équitable
Nouvelle segmentation pour l’Union des groupements de producteurs de bananes de Guadeloupe et Martinique (UGPBAN) : la banane française équitable. Lancée le 27 février 2018 dans le cadre du Salon international de l’agriculture la banane française équitable vise à accompagner les petits producteurs qui ont moins de 500 tonnes de référence et une surface d’au plus 10 ha. Il s’agit d’un …
©I.D./agridées

Accélérer le transfert d'innovation vers les agriculteurs

Accélérer le transfert d'innovation vers les agriculteurs
L’Inra, l’Acta-les instituts techniques agricoles, l’APCA - Chambres d’agriculture France ont signé le 2 mars 2018 dans le cadre du Salon International de l’agriculture, la mise en place de la « cellule de coordination nationale recherche innovation transfert ». L’objectif est d’obtenir une accélération des innovations et des solutions auprès des agriculteurs par un décloisonnement des approches de recherche, une mutualisation des …
©I.D./agridées

Agriculteurs/PME : les solutions nécessaires de sortie de crise

Agriculteurs/PME : les solutions nécessaires de sortie de crise
Dans le contexte du Salon International de l’Agriculture 2018, Dominique Amirault, président de la FEEF, signe une tribune soulignant les conséquences de la guerre des prix entre fournisseurs et distributeurs. Il constate qu’elle se fait sans discernement entre grands groupes et paysans/PME, ces derniers étant moins bien armés dans le rapport de force, alors même que les consommateurs accordent davantage de confiance à leurs produits...
©I.D./agridées

La solution blockchain pour renforcer la confiance dans la filière alimentaire

La solution blockchain pour renforcer la confiance dans la filière alimentaire
Le CEA et la start-up Connecting Food ont signé un partenariat de trois ans pour développer de nouveaux outils basés sur la technologie blockchain (1), améliorant le suivi et les contrôles des produits de l’industrie alimentaire. Les innovations issues du partenariat permettront aux acteurs de l’alimentaire de rendre plus efficace l’audit de la conformité de leurs produits tout au long de leur chaîne de production, pour veiller au respect des promesses de leurs marques...
©I.D./agridées

Bio : L’UE lance un audit sur le système des contrôles

Bio : L’UE lance un audit sur le système des contrôles
La Cour des comptes européenne réalise actuellement un audit sur le système des contrôles de l'alimentation biologique dans l'Union Européenne. Au menu : l’examen des systèmes de certification pour la production, la transformation, la distribution et l’importation de produits biologiques mis en œuvre par les Etats-membres...
©I.D./agridées

Intelligence artificielle : quels enjeux ?

Intelligence artificielle : quels enjeux ?
Le 13 février 2018, les enjeux de l’intelligence artificielle ont été débattus lors d’une conférence franco-britannique qui s’est tenue à l’ambassade de Grande-Bretagne à Paris, entre différents intervenants issus de l’administration des deux pays, d’Universités, de think tanks, d’entreprises, de startups, et de diverses organisations : « Artificial Intelligence in UK and France – Challenges, Benefits and Opportunities ».
©M-C.D./agridées

Commerce responsable avec les PME : signature d’un accord FEEF/E.LECLERC

Dominique Amirault (Président de la Fédération des Entreprises et Entrepreneurs de France), Michel-Edouard Leclerc (Président des centres E.Leclerc) et Jean-François Huet (adhérent E.Leclerc et responsable national chargé des PME) ont annoncé dans un communiqué la signature le 13 février 2018 d’un nouvel accord très orienté RSE...
©I.D./agridées

Journée internationale des femmes en sciences : une présence plus marquée en agriculture

Journée internationale des femmes en sciences : une présence plus marquée en agriculture
La Journée internationale des femmes et filles de science est fêtée chaque année le 11 février pour promouvoir leur accès et leur participation à ces disciplines, où elles sont généralement sous-représentées...
©M-C.D./agridées

La Filière Cheval se dote d'une gouvernance

La Filière Cheval se dote d'une gouvernance
Les Présidents des cinq organismes représentatifs de la filière équine française, France Galop, la société Le Trot, la Fédération Française d'Equitation - FFE, la Société Hippique Française - SHF, la Société Française des Equidés de Travail - SFET ont entériné la création de la Gouvernance de la filière Cheval, le 6 Février 2018...
©I.D./agridées

Ferme France veut fédérer autour d’un nouvel étiquetage sociétal

Ferme France veut fédérer autour d’un nouvel étiquetage sociétal
C'est un peu un pari fou, issu d’une prise de conscience commune après les débats lancés au moment des Etats Généraux de l’alimentation : lancer d’ici 2019 une nouvelle étiquette « citoyenne » sur les produits issus du monde agricole, notant ces derniers sur « 100 points » selon plusieurs critères...
©M-L.H./agridées

Site d’Euratechnologies dédié à l’AgTech : précision et intelligence augmentée pour une agriculture plus performante

Site d’Euratechnologies dédié à l’AgTech : précision et intelligence augmentée pour une agriculture plus performante
AGTECH by EURATECHNOLOGIES, WILLEMS Le 2 février, Euratechnologies, pôle d’excellence et d’innovation, incubateur et accélérateur de startups basé à Lille, a ouvert un nouveau site entièrement dédié à l’AgTech (innovations technologiques en agriculture), à Willems, près de la frontière belge. L’inauguration de ce nouveau site a été l’occasion de réunir plus de 200 personnes représentant les collectivités locales, les entreprises …
©M-C.D./agridées

Le chiffre : 30

IMG_2396
“Comment nourrir 9 milliards d’habitants en 2050 ? Que mangerons-nous demain ? Faut-il limiter notre consommation de produits animaux ? Quelles pratiques alimentaire vont fondamentalement changer selon les sensibilités des consommateurs et les bouleversements des modes de production ?"

Avec pour titre « Manger vers le futur », cette BD numérique d’anticipation – initiée et portée par la Chaire ANCA (Aliment Nutrition Comportement Alimentaire) et AgroParisTech – propose en 30 épisodes diffusés sur le réseau social Instagram (le premier épisode ayant été dévoilé pendant le Salon international de l’agriculture) de répondre à ces questions essentielles. Elle invite le lecteur à rencontrer quatre amis. Ana, Raman, Edgard et Inès, tous jeunes diplômés, qui se promettent pour ne se perdre de vue de se retrouver au moins une fois par an autour d’un repas.
©M-L.H./agridées

Sur le web :

Après le succès de son premier MOOC* sur les valeurs et le fonctionnement du modèle coopératif agricole, la Coopération agricole lance un nouveau programme dédié à la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Bordeaux Sciences agro, Supagro Montpellier et Coop de France ont ainsi décidé de proposer ce MOOC afin de mieux faire connaître à un large public : étudiants, personnes en recherche d’emplois, collaborateurs, salariés de l’agroalimentaire, clients, consommateurs et grand public, les principes et leviers d’action de la RSE et son application dans les coopératives agricoles...
©M-
L.H./agridées

A noter dans votre agenda

Salon de l’agriculture connectée

Salon de l’agriculture connectée
Les 14 et 15 mars 2018 à Montpellier.

La deuxième édition de ce Salon a élargi sa thématique secteurs du cofarming, du drivefarming, des professionnels, entreprises et industriels spécialisés dans la transformation des aliments, et de la restauration.

Colloque "Agricultures du futur : qualité des productions et des produits

Le 15 mars 2018 à Toulouse (31).

Colloque organisé par l’Académie des Sciences, Inscriptions et Belles-Lettres de Toulouse et l’Académie des Sciences et Lettres de Montpellier. Sous l’égide de la Conférence Nationale des Académies (CNA), de l’Académie d’Agriculture de France (AAF) et de l’Académie des technologies, ce colloque a pour thème "alimentation et agricultures"...

Colloque "La réforme du droit foncier rural : demander l'impossible"

Les 15 et 16 mars 2018 à Poitiers (86).

Ce colloque est organisé par l’Institut de droit rural de l'Université de Poitiers, il a pour objectif de débattre et poser les jalons d’une future grande loi foncière appréhendant globalement la question de l’occupation de la terre en France. Le droit foncier rural sera successivement envisagé dans ses dimensions territoriale et agricole.
Ont participé à ce numéro : Marie-Cécile DAMAVE, Isabelle DELOURME, Patrck FERRERE, Marie-Laure HUSTACHE, Yves Le MORVAN, Jean-Baptiste MILLARD, et Christelle VASSEUR.

Pour l'abonnement à notre lettre, veuillez cliquer sur ce lien. En cas de changement d'adresse, merci de vous désabonner de votre adresse actuelle puis de vous abonner à nouveau en précisant votre nouvelle adresse de messagerie électronique.

Pour toute remarque ou suggestion sur le contenu de la lettre, n'hésitez pas à nous faire parvenir votre message.

Contact : saf@saf.asso.fr
facebook twitter linkedin youtube