agridées

Site non disponible sur ce navigateur

Afin de bénéficier d'une expérience optimale nous vous invitons à consulter le site sur Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Retour à la liste des contenus

Articles

Temps de lecture : 2 min

09/07/2021

Nouveaux usages du foncier agricole en débat au Congrès annuel de la SNPR

Congrès annuel de la SNPR©horizons

Les 1er et 2 juillet derniers s’est tenu à Chartres le congrès annuel de la Section Nationale des propriétaires ruraux (SNPR).

A cette occasion fût organisée une table ronde consacrée aux nouveaux usages du foncier agricole avec la participation de Jean-Sébastien Loyer, Directeur général de la SCAEL (Société coopérative agricole d’Eure-et-Loir), Eric Thirouin, Président de l’AGPB, et Jean-Baptiste Millard, Délégué général ­d’Agridées.

Les échanges ont essentiellement portés sur la montée en puissance des usages non alimentaires, à des fins énergétiques ou environnementales.

Après avoir rappelé que le grand enjeu de régulation foncière du 21e siècle portera sur la conciliation des différents usages du sol, Jean-Baptiste MILLARD a pu mettre en avant l’importance, au regard de ces nouveaux usages du foncier, d’une remise à plan de la définition de l’activité agricole. Celle-ci doit permettre d’englober les nouvelles activités exercées par le chef d’entreprise agricole ayant pour support le foncier.

Et devant un parterre de bailleurs, il a également plaidé pour une réforme du statut du fermage permettant de mieux intégrer ces nouvelles fonctionnalités. Deux thèmes de nature à alimenter une future loi foncière…