Avancer avec La Coopération AgricolePublié le 22 janvier 2021 par Isabelle DELOURME

« Bâtisseurs solidaires d’une alimentation durable et de territoires vivants » : telle est résumée l’ambition commune de La Coopération Agricole, dans le cadre du projet “Vision 2030”.

 

Dominique Chargé, Président de La Coopération Agricole, a rappelé le 21 janvier 2021 en conférence de presse, les trois grands piliers sur lesquelles les entreprises coopératives comptent s’appuyer pour répondre à ces grands enjeux : la performance solidaire, l’alimentation durable, les territoires vivants. Deux axes horizontaux viennent renforcer cette ambition : la lutte contre le changement climatique et la pérennité du modèle coopératif.

 

Le carbone sera le premier grand chantier auquel s’attaquera La Coopération Agricole avec l’organisation d’une séance publique sur l’économie ZEN (zéro émission nette) le 18 février 2021 pour ce secteur.

 

Second grand chantier pour cette année, l’organisation d’un Tour de France jusqu’en juin 2021, destiné à montrer la déclinaison de cette stratégie 2030 dans les territoires, en ligne avec les prochaines élections départementales et régionales, afin d’exprimer la nature de ces enjeux forts, en lien avec les attentes des collectivités.

 

« Ce projet stratégique Vision 2030, n’est pas décroissant. Il ne se recentre pas sur les enjeux et les attentes locales » a tenu à souligner Dominique Chargé. « Il est aussi d’envergure nationale, européenne et internationale. Nos territoires sont ouverts à l’international pour ces pays qui attendent l’excellence produit et la bonne organisation des filières françaises, vers l’Asie et les zones en croissance » a-t-il ajouté.

 

Commentant la situation actuelle des filières alimentaires, en lien avec la situation de pandémie de Covid-19 et la fermeture des lieux de restauration, Dominique Chargé s’est montré particulièrement inquiet pour la chaîne Restauration Hors Domicile. « Il y a un vrai risque sur la continuité de la chaîne RHD. Les acteurs impliqués dans la fourniture en RHD ont beaucoup souffert (filière viticole, fromages, fruits et légumes, viandes bovines, ovines, volailles). Certains ont réussi à se repositionner néanmoins vers la grande distribution, mais sans compensation des pertes RHD ». Dominique Chargé s’est également montré inquiet sur la situation actuelle des négociations commerciales, dans un contexte où il y a des demandes de la part de la grande distribution de -2 % vers les fournisseurs, alors que ceux-ci auraient besoin de + 4 à + 8 %.

 

La Coopération Agricole en France, c’est 2300 entreprises-coopératives agricoles et agroalimentaires, principalement des TPE et PME, qui représentent une marque alimentaire sur 3, rassemblent 3 agriculteurs sur 4 et emploient 190 000 salariés.