Archives

8 janvier 2021

Analyses

Principales dispositions des lois de finances et de sécurité sociale pour 2021

Patrick Van Damme, expert-comptable, Directeur d’AS 76 et vice président d’agridées revient sur les principaux dispositifs adoptés dans le cadre des lois de finances et de financement de la sécurité sociale pour 2021 et plus particulièrement ceux ayant trait au secteur agricole…


Patrick VAN DAMME

1 octobre 2020

Analyses

Quels leviers pour rendre “One Health” plus opérationnel ?

Le « Sommet One Health » s’est tenu le 22 septembre 2020 à Paris en format semi-digital. Cet événement était parrainé par le député LREM Jean-Baptiste Moreau, organisé avec le soutien de MSD Santé Animale et animé par agridées. Il a réuni 25 intervenants représentant les organismes publics et privés français, européens et internationaux impliqués dans ce concept de santé globale ainsi que les acteurs des mondes de la santé humaine, animale et environnementale.


Marie-Cécile DAMAVE

24 juillet 2020

Analyses

Perspectives agricoles OCDE/FAO pour 2020-2029 : croissance mondiale, saturation européenne

Comme chaque été, l’OCDE et la FAO ont publié leurs perspectives[1] le 16 juillet 2020 à propos des marchés agricoles pour la décennie à venir. Cette publication de 357 pages est une mine d’informations et d’analyses sur les marchés mondiaux des produits agricoles. Ce qui revient le plus souvent concernant l’Union européenne (UE) est la saturation de ce marché, tant pour les denrées alimentaires que non alimentaires, alors que la croissance de l’offre et de la demande se poursuit au niveau mondial….


Marie-Cécile DAMAVE

7 juillet 2020

Analyses

PAC : “ImPACtons” – compte-rendu du débat public en France

La CNDP a été saisie le 9 septembre 2019 afin d’organiser la participation du public aux réflexions en cours sur l’évolution de l’agriculture. Elle vient de communiquer le 24 juin 2020 un compte-rendu d’étape de la consultation publique…


Yves LE MORVAN

2 juillet 2020

Analyses

change-4056014-Gerd Altmann-Pixabay

Innovation protéines : diversifier l’offre sans opposer animal et végétal

A l’international, le développement de produits alternatifs aux viandes, produits laitiers, œufs, voire produits de la mer, est une réalité. Il prend deux voies différentes : la diversification des produits d’origine autre qu’animale et l’émergence de l’agriculture cellulaire, qui produit des produits animaux sans élevage…


Marie-Cécile DAMAVE

10 avril 2020

Analyses

Covid-19 et droit rural : prescription sur ordonnances

Oh Droit étire ton vol ! « Il n’y a pas d’histoire sans dates. Si les dates ne sont pas toute l’histoire, ni le plus intéressant dans l’histoire, elles sont ce à défaut de quoi l’histoire elle-même s’évanouirait, puisque toute son originalité et sa spécificité sont dans l’appréhension du rapport de l’avant et de l’après, qui serait voué à se dissoudre si, au moins virtuellement, ses termes ne pouvaient être datés. » (C. Lévi-Strauss, La Pensée sauvage, p. 342). Même pour les économistes, les repères historiques (1929, 1940, 1968, 2008 ?) manquent pour caractériser la crise que nous vivons…

10 avril 2020

Analyses

Entreprises agricoles en difficulté et urgence sanitaire

La loi du 23 mars 2020[1] d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19 a habilité le Gouvernement à prendre toute mesure relevant du domaine de la loi pouvant entrer en vigueur à compter rétroactivement du 12 mars 2020, afin de faire face aux conséquences, notamment de nature administrative ou juridictionnelle, de la propagation du covid-19. C’est dans ces conditions qu’une ordonnance du 27 mars 2020[2] a été publiée, dont l’application est immédiate aux règlements amiables, aux procédures de sauvegarde, aux redressements et aux liquidations judiciaires. Ces mesures profitent notamment aux entreprises agricoles……


Christine Lebel

8 avril 2020

Analyses

La bioéconomie vue des Etats-Unis

Les Académies américaines des sciences, de médecine et des technologies ont récemment publié un rapport de près de 400 pages intitulé « Safeguarding the bioeconomy » (« Sauvegarder la bioéconomie »). C’est un document qui actualise le plan d’action de la Maison Blanche publié en 2012 « National Bioeconomy Blueprint » sous l’Administration Obama, paru sensiblement au même moment que la première stratégie européenne pour la bioéconomie. Alors que cette dernière avait été actualisée en 2018 et déclinée en différentes stratégies nationales dans les Etats membres , la vision américaine de la bioéconomie n’avait pas été mise à jour. Les visions européenne et américaine de la bioéconomie, assez proches à l’origine, prennent aujourd’hui des chemins différents. Si elles ont en commun la dimension industrielle de valorisation de la biomasse, elles divergent dans les autres domaines. Dans l’UE, la bioéconomie intègre la production agricole et forestière, la transformation agroalimentaire, et l’économie circulaire. Aux Etats-Unis, la bioéconomie demeure avant tout industrielle et non alimentaire, n’inclut la production agricole que dans ses dimensions biotech et comprend la biomédecine. Elle se préoccupe de plus en plus de sécurité, de cybersécurité, et de protection de la propriété intellectuelle des innovations. Différences encore plus criantes, la dimension territoriale de la bioéconomie et son objectif de développement durable sont absents de la vision l’américaine…


Marie-Cécile DAMAVE

25 mars 2020

Analyses

Agriculture et bioéconomie sur tous les fronts face aux urgences sanitaire, économique et climatique

En ces temps de pandémie due au coronavirus Covid-19, l’urgence est sanitaire, alimentaire et économique. La chaîne alimentaire continue à fonctionner et à proposer une offre en accord avec les pics de la demande…


Marie-Cécile DAMAVE

9 janvier 2020

Analyses

Commentaires succincts des principales dispositions adoptées en décembre 2019 dans le cadre des lois de finances et de sécurité sociale

La loi n° 2019-1479 du 28 décembre 2019 de finances pour 2020 a été publiée au Journal officiel de la République française (JORF) le 29 décembre dernier. Elle a passé, sans grands encombres, le filtre du Conseil constitutionnel (Décision n° 2019-796, DC du 27 décembre 2019).

Il en va de même la loi n° 2019-1446 du 24 décembre 2019 de financement de la sécurité sociale pour 2020 paru au JORF du 27 décembre 2019, que le Conseil constitutionnel a, pour l’essentiel, épargnée (Décision n° 2019-795, DC du 20 décembre 2019).

Voici une présentation des principales dispositions de ces deux textes, dont celles ayant trait au secteur agricole.


Patrick VAN DAMME

25 octobre 2019

Analyses

Biocarburants : toujours présents !

Alors que le changement climatique est de plus en plus impactant et que selon le Haut Conseil pour le Climat, la France ne fait pas assez d’effort pour lutter contre le changement climatique , il nous a semblé important de faire le point sur la situation actuelle des biocarburants, en France, en Europe et au-delà. Après s’être fortement développés depuis une trentaine d’années, leur production et leur incorporation ont récemment tendance à stagner pour différentes raisons : suspicion de concurrence avec les usages alimentaires pour les biocarburants de première génération, promesses non tenues des biocarburants de seconde génération… La Directive européenne sur les Energies Renouvelable (RED II) a été adoptée en décembre 2018 et a tranché : l’objectif d’incorporation des biocarburants de première génération est maintenu à 7%, et celui des biocarburants avancés s’élève à 3,5% en 2030. En 2019, différentes organisations (OCDE et FAO, Agence Internationale de l’Energie, IFP Energies Nouvelles) ont publié des études sur l’existant et sur les perspectives pour la prochaine décennie, y compris les voies de recherche et d’innovation. Cette analyse propose une synthèse de ces éléments, dans le droit fil de la note d’agridées « Bioéconomie : entreprises agricoles et société, une urgence partagée » d’octobre 2018. L’énergie demeure une voie de valorisation importante pour la production agricole, source de solutions concrètes face au changement climatique…


Marie-Cécile DAMAVE

8 août 2019

Analyses

CETA : opportunités réelles, menaces virtuelles

L’Assemblée Nationale a voté en faveur de la ratification du CETA. En France, ce vote a provoqué des actions contestataires très musclées, révélatrices de craintes d’ordre économique, sociétal et environnemental. La vague de violence à l’encontre des députés qui ont voté en faveur de la ratification succède à des années de craintes du monde agricole envers le libre-échange…


Marie-Cécile DAMAVE

5 juillet 2019

Analyses

UE – Mercosur : enjeux, risques et opportunités

Depuis l’annonce par la Commission européenne de la conclusion des négociations commerciales avec le Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay) le 28 juin 2019, de nombreux représentants du monde agricole français ont exprimé leurs craintes, voire leur colère, face aux impacts de cet accord pour leurs secteurs d’activité . Face à ces réactions, la Commission européenne temporise, prend de la hauteur et répond point par point. Cette analyse développe les arguments de la Commission qui relèvent des enjeux géopolitiques et économiques de cet accord, ainsi que les opportunités qu’il offre pour les secteurs agricoles et agroalimentaires. Ce sont des éléments à prendre en compte pour les acteurs économiques.


Marie-Cécile DAMAVE

17 mai 2019

Analyses

Couverture du livre "Tous acteurs des données" publié par le think tank Renaissance Numérique

Nouveau livre : “Tous acteurs des données – Appréhender les données pour mieux les valoriser”

Le think tank Renaissance Numérique vient de publier un nouvel ouvrage avec Syntec Numérique (organisation professionnelle des entreprises de services du numérique) : « Tous acteurs des données – appréhender les données pour mieux les valoriser »…


Marie-Cécile DAMAVE

26 avril 2019

Analyses

Autorités publiques et entreprises européennes contraintes de revoir leur communication sur l’évaluation des risques

Chaque année à Bruxelles, la Chambre de commerce américaine auprès de l’Union européenne (AmCham EU) organise une séance de réflexion sur l’agriculture et l’agroalimentaire en partenariat avec le ministère de l’agriculture américain (USDA). Celle de 2019 s’est tenue le lundi 8 avril, et notre think tank y a été invité en tant que modérateur. Cet événement était consacré à la communication des risques, tant par les industriels auprès des politiques et du grand public, que par les autorités publiques auprès des citoyens/consommateurs. Ce fut une demi-journée de réflexion et d’échanges entre agro-industriels, représentants des autorités publiques européennes (DG SANTE) et américaines (Service d’inspection de la santé animale et végétale – APHIS de l’USDA), experts universitaires européens en sciences sociales (psychologie, philosophie) et en communication et think tanks européens. Les questions qui étaient au cœur des débats étaient les suivantes : comment construire la confiance à l’aide d’une meilleure communication ? La transparence nourrit-elle la confiance ?


Marie-Cécile DAMAVE

3 avril 2019

Analyses

Génomique et numérique contre les risques d’intoxications alimentaires

Du 26 au 28 mars, une conférence scientifique internationale s’est tenue à Paris sur le thème « Protection de la santé publique : impact du séquençage complet des génomes des pathogènes d’origine alimentaire ».


Marie-Cécile DAMAVE

25 mars 2019

Analyses

Agtech et FoodTech : quelles perspectives internationales ?

RESUME :

Au niveau mondial, les investissements dans l’AgTech et la FoodTech n’ont jamais été aussi importants : 16,9 milliards de dollars en 2018, contre 11,6 milliards de dollars en 2017. Ce sont les applications Food Tech qui sont les plus dynamiques. Difficile de se repérer parmi toutes les startups et petites entreprises qui fleurissent en la matière, tant elles sont nombreuses et variées. Des cartographies, souvent établies par des sociétés de capital-risque, permettent d’y voir plus clair, non seulement sur les acteurs, mais surtout sur les catégories d’acteurs émergents : côté amont, elles passent des biotechnologies à la robotique en passant par les places de marché, les logiciels de gestion de l’exploitation ou les fermes verticales. Côté aval, les acteurs de la FoodTech proposent des solutions de mise en marché en ligne, en magasin ou dans la restauration, d’épicerie en ligne, ou des technologies de préparation culinaires à domicile par exemple. Enfin, des organisations internationales telles que l’OCDE étudient les enjeux de l’AgTech et de la FoodTech, non seulement sur la production agricole et agroalimentaire, mais également sur les échanges commerciaux de ces produits. Les applications de l’intelligence artificielle se développent, en particulier en termes de reconnaissance et analyse d’images pour le suivi des cultures et développer des modèles prédictifs.


Marie-Cécile DAMAVE

24 janvier 2019

Analyses

Forum international de l’agriculture et de l’alimentation Berlin : focus sur le numérique

Chaque année pendant la Semaine Verte à Berlin, le « Global Forum on Food and Agriculture » (GFFA) réunit de nombreux acteurs du monde agricole et agroalimentaire autour d’une thématique. En 2019, le GFFA s’est concentré sur les outils numériques qui transforment les chaînes de valeur à travers le monde. La tonalité des discours était plutôt pragmatique. Ont autant été présentés les espoirs du smart farming, de l’agriculture de précision et de la blockchain pour répondre aux Objectifs de Développement Durable, que les limites du déploiement de ces technologies dans le monde rural (impasses techniques, modèles économique encore en construction, nécessité de formation), des aspects auxquels agridées est sensible depuis longtemps dans ses travaux sur la transition numérique agricole (note, groupes de travail).


Marie-Cécile DAMAVE

7 janvier 2019

Analyses

Commentaires succincts des principales dispositions adoptées en décembre 2018 dans le cadre de la Loi de finances et de mesures économiques

La loi n° 2018-1317 du 28 décembre 2018 de finances pour 2019 a été publiée au Journal officiel de la République française (JORF) le 30 décembre dernier après avoir passé, pour l’essentiel, le filtre du Conseil constitutionnel Décision n° 2018-777 DC du 28 décembre 2018). Egalement soumise à la censure des sages du Conseil Constitutionnel (Décision n° 2018-776 DC du 21 décembre 2018), la loi n° 2018-1203 du 22 décembre 2018 de financement de la sécurité sociale pour 2019 est parue au JORF du 23 décembre. Voici une présentation des principales dispositions de ces deux textes, dont celles touchant au secteur agricole.


Patrick VAN DAMME

23 novembre 2018

Analyses

Quels leviers pour développer le marché du sorgho en Europe ?

Sorghum ID est la jeune interprofession européenne du sorgho. Elle a été créée à l’issue du premier congrès européen de 2016. Les 7 et 8 novembre 2018, le deuxième congrès s’est tenu à Milan, réunissant environ 200 participants internationaux. Le sorgho n’est que la cinquième céréale cultivée dans le monde, loin derrière le maïs, le blé, le riz et l’orge. Son déficit de compétitivité avec le maïs, du point de vue de l’agriculteur, et la méconnaissance des acteurs économiques pour cette plante, qui pâtit encore d’une mauvaise image nutritionnelle dépassée, expliquent que le sorgho ne soit pas davantage répandu. Pourtant, le sorgho est au cœur de la bioéconomie, cette plante étant valorisée en alimentation humaine, animale, et dans les usages non-alimentaires tels que l’énergie. De plus, elle est résiliente face au climat, supportant de hautes températures et une faible disponibilité en eau. Elle présente également de solides atouts nutritionnels (source d’énergie et d’acides aminés, sans gluten). Pour déployer sa production et ses valorisations, il existe différents leviers : l’amélioration génétique pour la rendre plus compétitive et mieux adaptée aux marchés, les outils de politique agricole pour faire changer d’échelle la production européenne et atteindre le seuil critique qui lui fait défaut aujourd’hui, la communication pour informer les acteurs de ses atouts, la transformation des opportunités de marchés en réalités économiques, et l’organisation des filières…


Marie-Cécile DAMAVE

28 septembre 2018

Analyses

Innovation : entre pressions sociétales, climatiques et de sécurité alimentaire

La semaine européenne des biotechnologies est un événement annuel. Elle se tient cette année du 24 au 30 septembre. Dans ce contexte, agridées a participé le 25 septembre 2018 à l’organisation d’une réunion au Parlement européen sur le thème « L’innovation en agriculture – réflexions sur la science, les évolutions réglementaires, et la communication ». En sa qualité de think tank, agridées a également animé cet événement, qui était parrainé par la députée européenne Pilar AYUSO (PPE). Les pressions sociétales sur le monde agricole sont fortes et remettent en cause certaines techniques de production, en particulier en matière d’amélioration et de santé des plantes. Les sources scientifiques crédibles et sérieuses doivent mieux communiquer pour se faire entendre dans le bruit médiatique ambiant. C’est notamment le cas de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA). L’innovation en agriculture est indispensable à sa durabilité et pour répondre aux enjeux de changement climatique et de sécurité alimentaire. C’est grâce aux efforts de communication, de pédagogie des experts scientifiques et du monde agricole que pourra se construire avec la société et que les innovations pourront se déployer efficacement et en transparence, pour répondre à l’ensemble de ces enjeux…


Marie-Cécile DAMAVE

13 août 2018

Analyses

Pourquoi se passer de techniques modernes d’amélioration génétique face à la pression climatique?

Le 25 juillet 2018, la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) a rendu son verdict : « les organismes obtenus par mutagenèse constituent des OGM et sont, en principe, soumis aux obligations prévues par la directive sur les Organismes Génétiquement Modifiés ». Cet avis a soulevé les réactions habituelles  « à chaud » empreintes d’émotion, entre les férus de technologies et les défenseurs d’une agriculture dite « naturelle »…


Marie-Cécile DAMAVE

7 août 2018

Analyses

Un accord commercial UE-US en trompe l’oeil sur le soja ?

Le 25 juillet 2018, le président de la Commission européenne et le président des Etats-Unis ont trouvé un accord politique sur le commerce entre l’Union européenne et les Etats-Unis. L’un des points de cet accord est l’augmentation des exportations américaines de soja vers l’Union européenne…


Marie-Cécile DAMAVE

4 juillet 2018

Analyses

Edition de génome : pour quoi faire et sous quelles conditions ?

Les 28 et 29 juin 2018, l’OCDE a organisé une conférence à Paris sur les utilisations de l’édition de génome. Cette réunion a réuni environ 200 experts internationaux de ces techniques de génétique utilisée en amélioration des plantes et des animaux d’élevage…


Marie-Cécile DAMAVE

20 juin 2018

Analyses

Top départ des négociations commerciales UE-Australie

Le 18 juin 2018, l’Union européenne et l’Australie ont officiellement entamé des négociations en vue d’un accord commercial. Le premier cycle de négociations se tiendra du 2 au 6 juillet à Bruxelles. La Commission européenne va mener ces négociations, après autorisation du Conseil européen le 22 mai dernier…


Marie-Cécile DAMAVE

18 juin 2018

Analyses

Quelle stratégie régionale de la bioéconomie en Grand Est ?

Le 7 juin 2018, la Région Grand Est a organisé les Etats généraux de la bioéconomie à Châlons-en-Champagne, pour lancer sa stratégie en matière de bioéconomie..


Marie-Cécile DAMAVE

6 juin 2018

Analyses

Changement climatique : Quelles conséquences pour les entrepreneurs des travaux agricoles et forestiers ?

Le 86ème congrès national des entrepreneurs des territoires s’est tenu les 31 mai et 1er juin 2018 à Ajaccio. Il s’est concentré sur les impacts du changement climatique sur les métiers et les machines des entrepreneurs de travaux agricoles et forestiers. Trois experts ont débattu de ce sujet : Nathalie de NOBLET DUCOUDRE, Directrice de recherche au Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement, CEA-CNRS-UVSQ, Université Paris-Saclay ; Marc BARDINAL, Service Forêt Alimentation Bioéconomie, Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) ; et Frédéric LEVRAULT, Expert National Agriculture et Changement Climatique, Chambres d’Agriculture. Agridées a assuré l’animation des échanges. La nécessité de formation pour les entrepreneurs des territoires aux pratiques de l’agriculture de précision, qui utilisent notamment la ressource en eau et les fertilisants azotés plus efficacement, et à la bioéconomie (mise en place de cultures pour stocker du carbone dans les sols, transport de biomasse-énergie, application d’intrants biosourcés tels que les solutions de biocontrôle) a été discutée. Enfin, la nécessité de co-construire, entre chercheurs académiques et opérateurs de terrain tels que les entrepreneurs des territoires, des outils apportant des services climatiques territorialisés, a été soulignée.


Marie-Cécile DAMAVE

25 mai 2018

Analyses

A Cannes, du 27 au 30 mai 2018, les notaires pensent le territoire de demain

« Demain le territoire » : tel est le thème que les notaires ont retenu pour leur 114e congrès. Ils entendent mettre leurs réflexions et leurs propositions juridiques au service d’un territoire capable, demain, de relever les défis alimentaires, énergétiques, environnementaux et d’être le socle d’une cohésion sociale à renforcer.


Jean-Baptiste MILLARD

24 mai 2018

Analyses

L’agriculture au cœur de la bioéconomie

La Fédération du Commerce Agricole et Agroalimentaire (FC2A) a organisé son deuxième congrès régional Nord Est le 18 mai 2018 à Gérardmer. Après l’innovation en 2017, c’est la bioéconomie qui était le thème central de ce congrès 2018, intitulé « L’agriculture, au cœur de la bioéconomie ». Divers acteurs économiques et politiques régionaux (Grand Est et Hauts de France), nationaux et internationaux sont intervenus pour présenter leur vision et leur engagement dans la bioéconomie, sous l’œil attentif du grand témoin Sylvie BRUNEL. L’animation était assurée par notre think tank. Les intervenants ont illustré, avec des cas concrets, comment la bioéconomie est un système où les décideurs politiques et acteurs économiques sont organisés en système à la fois top-down, bottom-up, et transversal, avec un souci primordial de décloisonnement entre filières et secteurs. L’innovation dans la bioéconomie est donc organisationnelle, mais également technologique, afin de répondre simultanément à un ensemble d’enjeux de développement économique, de sécurité alimentaire, du changement climatique, et également sociétaux, tant au niveau des territoires qu’à plus grande échelle, voire au niveau mondial.


Marie-Cécile DAMAVE

24 mai 2018

Analyses

L’OCDE réunit des acteurs internationaux de l’agriculture numérique

Les 14 et 15 mai 2018, l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) a réuni à Paris une quarantaine d’experts internationaux de l’agriculture numérique dans le cadre du Forum Mondial sur l’agriculture (Global Forum on Agriculture) avec un certain nombre de représentants des pays membres de l’OCDE dans une session intitulée « Récolter les fruits des technologies numériques dans le secteur agricole et alimentaire ». Agridées y a été invité à présenter le point de vue des agriculteurs et plus particulièrement les conditions d’adoption des technologies numériques, sur la base des travaux de notre think tank sur ces sujets. Cette réunion a permis d’illustrer les principaux changements dans la production et la commercialisation des produits agricoles et agroalimentaires entraînés par le numérique, l’utilité de ces outils, leur dimension sociétale, et les principaux leviers de politiques publiques concernés pour déployer ces technologies dans le monde agricole et agroalimentaire. Les informations liées à cet événement (programme, contexte, bios et présentations des intervenants) sont disponibles sur ce lien.


Marie-Cécile DAMAVE

25 avril 2018

Analyses

Contrôle des structures : le GAEC qui s’agrandit en installant un jeune associé demeure prioritaire

La demande d’autorisation d’exploiter déposée par un groupement agricole d’exploitation en commun (GAEC), qui s’agrandit par l’effet de l’installation d’un nouvel associé, doit bénéficier du rang de priorité prévue par le schéma directeur des structures applicable….


Jean-Baptiste MILLARD

9 avril 2018

Analyses

EXPORTATION DU BLE FRANÇAIS : CONNAITRE NOS CONCURRENTS, CONVAINCRE NOS CLIENTS.

France Export Céréales a tenu le 21 mars 2018 son colloque annuel relatif à la place des céréales françaises, principalement le blé tendre, sur les […]


Yves LE MORVAN

5 avril 2018

Analyses

IA : vers une agriculture augmentée, mais pour qui ?

L’Intelligence Artificielle (IA) fait beaucoup parler d’elle en 2018. Thématique-clé du Forum économique mondial de Davos en janvier où elle a été identifiée comme l’une des technologies de la « quatrième révolution industrielle», elle a fait la une des journaux en France avec la remise du rapport de la Mission Villani le 29 mars au Premier ministre (« Donner un sens à l’Intelligence Artificielle »).


Marie-Cécile DAMAVE

26 mars 2018

Analyses

Mobilisation contre l’antibiorésistance: l’élevage donne l’exemple

Le 15 mars 2018, une table ronde a été organisée à l’Assemblée Nationale sous le parrainage du député Jean-Baptiste Moreau sur l’antibiorésistance et les moyens de lutte mis en œuvre face à ce problème…


Marie-Cécile DAMAVE

1 février 2018

Analyses

Soja : qualités nutritionnelles et durabilité en réponse aux demandes du marché européen

Les 29 et 30 janvier 2018, le comité américain d’exportation du soja (US Soybean Export Council), qui regroupe les producteurs, exportateurs, triturateurs et toutes les entreprises impliquées dans le soja aux Etats-Unis, a organisé à Rennes, avec le Consulat des Etats-Unis pour le Grand Ouest, un séminaire sur les achats de protéines pour l’alimentation animale…


Marie-Cécile DAMAVE

26 janvier 2018

Analyses

Marchés des céréales, oléagineux et produits laitiers : bilan 2017 et perspectives 2018

Le 24 janvier 2018, le Cercle Cyclope a présenté un bilan des marchés des matières premières pour 2017 et ses prévisions 2018. Cette analyse complète les principaux enseignements de Cyclope avec les estimations les plus récentes de la FAO (organisation onusienne pour l’agriculture et l’alimentation), de l’USDA (ministère de l’agriculture américain), de la Commission européenne et du Conseil International des Céréales (CIC). D’une manière générale, l’année 2017 a été marquée par une offre abondante de céréales et d’oléagineux au niveau mondial, excédant la demande, pourtant dynamique, et imposant une pression sur les prix, demeurés relativement bas. Quant aux prix du beurre, ils se sont au contraire envolés, les caractéristiques du marché de la matière grasse étant inverses à celles des céréales et oléagineux : forte demande et baisse de l’offre mondiale. En 2018, sauf accident climatique ou géopolitique, les mêmes tendances devraient se poursuivre, mais devraient être moins marquées. A noter la perte d’influence de l’Union européenne au niveau mondial sur le marché des céréales, où la Russie est devenue le premier exportateur, tandis que l’UE devrait au contraire prendre une place déterminante sur les marchés laitiers mondiaux dans les années à venir, en abondant l’offre répondant à la croissance de la demande des pays asiatiques…


Marie-Cécile DAMAVE

15 janvier 2018

Analyses

Aperçu rapide des principaux dispositifs adoptés en décembre 2017 dans le cadre des lois de finances

Lois de finances adoptées en décembre 2017 : aperçu rapide des principaux dispositifs adoptés en décembre 2017 dans le cadre des lois de finances (sous réserve du contrôle de leur constitutionnalité).


Patrick VAN DAMME

8 décembre 2017

Analyses

Contrôle des structures : la voie est ouverte pour une expérimentation de sa suppression

On croyait le dossier enterré cet été. Il revient par le projet de loi « pour un Etat au service d’une société de confiance », présenté en Conseil des Ministres le 27 novembre 2017…


Jean-Baptiste MILLARD

8 décembre 2017

Analyses

Agriculture et forêt : quels leviers et enjeux d’adaptation aux changements climatiques ?

Le 28 novembre 2017, l’association Météo et Climat a organisé sa 10e journée scientifique sur le thème : « Changements climatiques : quelle place pour notre forêt et notre agriculture demain? ».  Saf agr’iDées y a participé en tant que partenaire contributeur et dans l’animation de la journée…


Marie-Cécile DAMAVE

7 décembre 2017

Analyses

Les innovations génétiques et numériques s’associent pour des semences plus performantes dans les champs

Les Journées de l’Union Française des Semenciers (UFS) et l’assemblée de section maïs et sorgho de l’UFS se sont tenues les 21 et 22 novembre 2017 à Paris et Toulouse au Congrès du Maïs. L’innovation, pièce-maîtresse de la semence, y a été l’un des thèmes les plus discutés…


Marie-Cécile DAMAVE

9 octobre 2017

Analyses

Biotechnologies en amélioration génétique : contextualisation, responsabilité, précision, compétitivité

Le 28 septembre 2017, la Commission européenne a réuni plus de 250 participants à une conférence avec les parties prenantes intitulée « Biotechnologies modernes en agriculture […]


Marie-Cécile DAMAVE

18 août 2017

Analyses

Premiers résultats de la récolte 2017 : monde, UE, France

Comme chaque été au moment des récoltes, les organismes officiels (ministère de l’agriculture américain – USDA, Commission européenne, FranceAgriMer) publient leurs estimations de production de céréales et d’oléagineux…


Marie-Cécile DAMAVE

10 août 2017

Analyses

Changement climatique : des impacts bien réels aux Etats-Unis

Alors que les Etats-Unis annoncent leur désengagement de l’Accord de Paris sur le Climat, un rapport de synthèse des impacts du changement climatique aux Etats-Unis vient de sortir, compilant des milliers d’études scientifiques analysant, quantifiant les dérèglements climatiques observés dans ce pays depuis un siècle, et présentant des perspectives plutôt alarmistes pour les décennies à venir…


Marie-Cécile DAMAVE

20 juin 2017

Analyses

Quelles innovations pour répondre aux enjeux du secteur sucrier ?

e 6 juin 2017, les principaux acteurs européens de l’industrie du sucre et des entreprises semencières de betteraves se sont réunis à Bruxelles pour échanger avec divers experts internationaux de la sécurité alimentaire, de la recherche agronomique, de la génétique, de la communication scientifique, des marchés internationaux, et de la réglementation des produits phytosanitaires.


Marie-Cécile DAMAVE

24 mai 2017

Analyses

Cyclope 2017 : le repli commercial des Etats-Unis pourrait profiter à l’UE, la Chine reste le moteur des marchés agricoles

Le 15 mai 2017, le Cercle Cyclope a publié son analyse annuelle des marchés mondiaux en plus de 800 pages concernant les matières premières agricoles, l’énergie, les minerais et métaux, et les contextes politique et économique internationaux de l’année 2016. Une tendance morose se dégage : « Les prix moyens des principales matières premières échangées dans le monde et faisant l’objet de cotations de références ont diminué de 10% en dollars …


Marie-Cécile DAMAVE

15 mai 2017

Analyses

Digitalisation de l’agriculture vue d’Australie

En Australie, il existe un institut dont les missions et le fonctionnement ressemblent à ceux de notre think tank saf agr’iDées : l’Australian Farm Institute. Il consacre une partie de ses travaux à la digitalisation de l’agriculture, qui a déjà permis d’obtenir des gains de productivité de 10 à 15% en grandes cultures…


Marie-Cécile DAMAVE

4 mai 2017

Analyses

Commission européenne : une note comparative des biotechnologies utilisées en amélioration génétique

De nos jours, la société et la réglementation européenne ont une vision binaire et réductrice de l’amélioration génétique, et classent les plantes et les animaux d’élevage en deux catégories : les OGM et le reste. Cette approche réductrice n’est plus tenable à l’heure où les méthodes de sélection sont de plus en plus diverses, ciblées, précises, rapides. Dans ce contexte, le 28 avril 2017, le Groupe de Haut Niveau du Mécanisme des Avis Scientifiques (« Scientific Advice Mechanism » ou SAM) de la Commission européenne a publié une note explicative indépendante d’environ 200 pages sur les nouvelles techniques de biotechnologies appliquées à l’agriculture…


Marie-Cécile DAMAVE

5 avril 2017

Analyses

Exportation du blé français : préparer le rebond de la prochaine campagne 2017/2018

France Export Céréales a tenu le 22 mars 2017 son colloque annuel relatif à la place des céréales françaises, principalement le blé tendre, sur les […]


Yves LE MORVAN

5 avril 2017

Analyses

Bilans 2016 et perspectives 2017 pour les marchés des viandes et des produits laitiers

La conjoncture des marchés laitiers est actuellement plus favorable qu’il y a un an. En effet, l’année 2016 a été marquée par la remontée des cours, notamment ceux du beurre, qui atteignent des records, la demande mondiale étant supérieure à l’offre. Les exportations européennes de beurre ont progressé de 23%, et celles de fromages de 11% en 2016. La conjoncture est différente pour la matière protéique, dont le marché est alourdi par des stocks d’intervention élevés…


Marie-Cécile DAMAVE

5 avril 2017

Analyses

Marchés des céréales et oléagineux : bilans 2016/2017 et perspectives 2017/2018

Selon les analyses de la Commission européenne, la chute de la production céréalière dans l’Union européenne à 295 millions de tonnes en 2016 (en blé et en maïs surtout) se répercute sur les exportations et les stocks de fin de campagne 2016/2017, mais la consommation intérieure devrait être préservée. Les exportations de céréales sont estimées en forte baisse, passant de 50 à 35 millions de tonnes pour la campagne 2016/2017…


Marie-Cécile DAMAVE

4 avril 2017

Analyses

Travaux parlementaires : la plupart des plantes issues des biotechnologies les plus récentes ne sont pas des OGM

L’Office Parlementaire des Choix Scientifiques et Technologiques (OPECST) vient de publier un rapport de 300 pages restituant ses travaux sur les enjeux des biotechnologies les plus récentes utilisées en agriculture et en médecine. Dans ce document, l’OPECST en appelle au courage politique des responsables français et européens, qui doivent tirer les enseignements des expériences passées sur les OGM. Une autre recommandation générale est pour les responsables politiques d’afficher clairement la cohérence entre agroécologie et biotechnologies, comme le fait la FAO par exemple dans des travaux récents, et contrairement à certaines idées reçues affichées par certains opposants aux biotechnologies. Plus spécifiquement, l’OPECST se prononce en faveur de la recherche en plein champ sur les plantes issues des biotechnologies, dont les OGM, par les organisations publiques de recherche. Enfin, et ces recommandations étaient très attendues car l’incertitude réglementaire est forte aujourd’hui dans l’ensemble de l’Union européenne, l’OPECST a clairement pris position pour que les produits issus de certaines biotechnologies récentes ne tombent pas dans la catégorie OGM : ceux qui pourraient aussi être obtenus par croisements sexués et ceux obtenus par mutagénèse traditionnelle ou dirigée sans matériel génétique héréditaire exogène. Il s’agit effectivement du cas de figure inverse des produits obtenus par transgénèse (technique qui donne des OGM selon la réglementation en cours), qui ne peuvent être obtenus par croisements sexués, et qui résultent de transfert de matériel génétique exogène…


Marie-Cécile DAMAVE

20 mars 2017

Analyses

Diversification des outils technologiques en production végétale

Un congrès scientifique international dédié à la génomique et à l’édition de gènes s’est tenu à Amsterdam les 15 et 16 mars 2017. Ce fut l’occasion pour le monde de la recherche scientifique privée et publique, et pour les entreprises fournisseurs de technologies, d’illustrer les champs de plus en plus vastes et diversifiés d’outils d’aide aux productions végétales, au-delà des outils classiques issus de la chimie de synthèse et de la génétique. Cette évolution a plusieurs origines : attentes sociétales, impasses techniques et réglementation de plus en stricte des outils actuellement disponibles, enjeux climatiques et sanitaires, et la productivité nécessaire …


Marie-Cécile DAMAVE

3 février 2017

Analyses

Agriculture et alimentation françaises : des modèles qui se réinventent pour répondre aux grands enjeux du 21e siècle

La France est depuis longtemps un grand pays agricole, mais les acteurs de la production sont aujourd’hui en plein questionnement, en manque de repères, et se sentent souvent perdus et incompris face à un environnement politique, économique et social qui ne les regarde plus de manière aussi bienveillante que par le passé. Il faut dire qu’en l’espace de quelques décennies, les objectifs de la Politique Agricole Commune (PAC) ont beaucoup évolué, l’Union européenne (UE) s’est considérablement étendue géographiquement et s’est engagée dans des négociations commerciales et des échanges internationaux. De plus, la société s’est urbanisée, creusant un fossé entre des populations de producteurs et de consommateurs qui ont souvent bien du mal à se comprendre…

Cet article a été publié en allemand sur le site du think tank DGAP.


Marie-Cécile DAMAVE

2 février 2017

Analyses

Biocontrôle : positionnement de l’Académie d’Agriculture de France

L’Académie d’Agriculture de France (AAF) a consacré sa séance du 1er février 2017 au biocontrôle en protection des cultures, annonçant les conclusions de son groupe de travail dédié au biocontrôle. Elles seront prochainement publiées dans un rapport, dont le résumé est déjà disponible…


Marie-Cécile DAMAVE

27 janvier 2017

Analyses

Berlin : impacts du numérique en agriculture et en alimentation

Le 23 janvier 2017, s’est tenue la seconde édition de la conférence Farm&Food 4.0 à Berlin, en marge de la Semaine Verte Internationale, réunissant les secteurs de l’industrie alimentaire, de l’agriculture et de l’horticulture. Le principal partenaire de cet événement était la plateforme numérique 365FarmNet. Cette conférence a mis en avant les démarches de différentes …


Marie-Cécile DAMAVE

20 janvier 2017

Analyses

Principaux dispositifs des lois de finances adoptées par le Parlement fin 2016

La loi de finances pour 2017 et la loi de finances rectificative pour 2016 ont été promulguées et publiées au Journal officiel du 30 décembre 2016.

Retour sur les principales dispositions fiscales et sociales.


Patrick VAN DAMME

5 janvier 2017

Analyses

Bilan provisoire des échanges agro-alimentaires 2016

Les statistiques les plus récentes du commerce extérieur des produits agro-alimentaires sont celles d’octobre 2016. Sur l’année 2016, les chiffres sont plutôt bons pour l’Union européenne (UE), mais en berne pour la France. Selon la Commission européenne, l’excédent commercial de l’UE s’est élevé à 18 milliards € sur la période novembre 2015-octobre 2016, résultant de 130 milliards € d’exportations et 112 milliards € d’importations. Ces bons résultats sont principalement dus aux bons résultats en direction de la Chine (+12% et second marché) et des Etats-Unis (+8% et premier client). Le produit qui enregistre la plus forte hausse est la viande de porc, dont les exportations progressent de 32%, grâce à la demande asiatique. En ce qui concerne la France, le solde excédentaire est en baisse pour les produits bruts comme pour les produits transformés, atteignant une diminution globale de 30% à 5,3 milliards € sur les dix premiers mois de 2016…


Marie-Cécile DAMAVE

14 décembre 2016

Analyses

L’amélioration des plantes, source de biodiversité utile

Le 6 décembre 2016, l’Académie d’Agriculture de France (AAF) et l’Association des Amis de l’Académie d’Agriculture de France (4AF) ont conjointement organisé un colloque intitulé «Biodiversité : agriculture et amélioration des plantes ». Saf agr’iDées y était présent. Cet événement a illustré les rapports complexes entre agriculture et biodiversité, la première étant à la fois créatrice (nouveaux paysages, nouveaux écosystèmes, nouvelle diversité génétique utile) et destructrice (réduction de la diversité des plantes cultivées avec la domestication) de la seconde. L’amélioration génétique des plantes cultivées a été décrite comme génératrice de biodiversité utile, les variétés proposées aux agriculteurs étant de plus en plus nombreuses et aux caractères de plus en plus divers, en réponse à de nombreux critères de sélection. De plus, les intervenants ont insisté sur l’utilité de la biodiversité pour les sélectionneurs…


Marie-Cécile DAMAVE

13 décembre 2016

Analyses

Bonne dynamique des exportations européennes de produits animaux d’ici 2026

La réunion annuelle de la Commission européenne sur les perspectives agricoles d’ici 2026 s’est tenue à Bruxelles les 6 et 7 décembre 2016. Elle a permis à la Commission de présenter non seulement ses prévisions de marchés des matières premières agricoles pour les dix prochaines années et les conséquences sur le revenu agricole, mais également les évolutions structurelles de l’agriculture européenne, le défi du changement climatique et de la durabilité environnementale…


Marie-Cécile DAMAVE

9 décembre 2016

Analyses

Compétitivité et durabilité de l’agriculture : pour une politique agricole favorisant l’adoption de technologies innovantes

Nous entrons dans une période où les propositions de modifications de politique agricole européenne fleurissent, pour préparer la prochaine mouture de la PAC. Le rapport de la Task Force sur les marchés agricoles, mobilisée par le Commissaire européen à l’agriculture et au développement vient d’être publié. Il recommande notamment de mettre en place des outils de transparence des marchés pour que les professionnels aient une meilleure visibilité sur les prix, d’élargir l’éventail des outils de gestion des risques, d’assainir les relations commerciales entre parties prenantes, par exemple en les fondant sur les contrats écrits, et de faciliter l’accès des producteurs au financement avec une plus grande implication de la Banque Européenne d’Investissement. Ce rapport insiste également sur l’importance des innovations technologiques, en particulier dans le cadre de l’agriculture de précision, que la prochaine PAC doit encourager, s’inspirant de recommandations de l’université et centre de recherche de Wageningen publiées en septembre 2016. Différentes initiatives récentes joignent leurs voix à ces démarches, appelant les politiques agricoles européennes à encourager l’adoption des technologies innovantes en agriculture, et plus spécifiquement la génétique et l’agriculture de précision, qui bénéficient de la révolution numérique. C’est le cas de deux rapports parlementaires sortis au printemps 2016 (rapports Juitema et McIntyre). Les travaux récents de saf agr’iDées sur le rôle stratégique des semences et de la sélection génétique, et sur le développement du numérique et des big data pour une agriculture de précision sont cohérents avec ces démarches…


Marie-Cécile DAMAVE

17 novembre 2016

Analyses

Elections américaines : quels impacts pour le monde agricole ?

L’Amérique rurale, dont la sensibilité est traditionnellement conservatrice, a très majoritairement voté en faveur de Donald Trump, de Représentants et Sénateurs Républicains dans les deux Chambres du Congrès. Même si les thématiques agricoles n’ont pas fait les gros titres de la campagne présidentielle, c’est en grande partie grâce au monde agricole que le nouveau président a été élu. Les allégements réglementaires et fiscaux qu’il a promis ont plu aux chefs d’entreprise agricoles américains. En revanche, on peut compter sur la force de persuasion des lobbies agricoles pour tenter de convaincre leur nouveau président de ne pas remettre en cause les accords commerciaux (ALENA et Trans-Pacifique en particulier). Les producteurs de maïs, soja et viande de bœuf notamment sont en effet très dépendants des exportations. La loi-cadre agricole américaine (Farm Bill) actuellement en cours prend fin en 2018…


Marie-Cécile DAMAVE

15 novembre 2016

Analyses

Politiques agricoles et changement climatique : quels leviers ?

Alors que la COP22 se tient actuellement à Marrakech, les organisations internationales mettent de plus en plus en avant l’urgence pour les politiques agricoles de lutter contre le changement climatique. Les experts s’accordent en effet sur le fait que la production agricole mondiale subit à la fois la pression de la demande alimentaire croissante des populations et la baisse de la productivité agricole provoquée par les dérèglements climatiques. La FAO a récemment publié un rapport sur « La situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture »,…


Marie-Cécile DAMAVE

28 octobre 2016

Analyses

Le savoir-faire, élément cessible de l’entreprise agricole lors d’un changement d’exploitant

La Cour de cassation admet le principe de la valorisation du savoir-faire dans le cadre de la transmission d’une exploitation agricole et de la conclusion d’un bail…


Jean-Baptiste MILLARD

14 octobre 2016

Analyses

Colloque Terre de Liens : de l’influence du pas-de-porte sur l’accès au foncier

Les 6 et 7 octobre derniers s’est tenu à la Maison Européenne des Sciences de l’Homme et de la Société (MESHS) de Lille un colloque consacré à « L’enjeu des politiques foncières pour la protection de l’eau et l’installation en agriculture ».

Organisé avec le soutien de Terre de Liens Nord–Pas-de-Calais (NPDC), cette manifestation fut l’occasion de restituer les travaux de deux chercheurs, Samuel Pinaud et de Stéphanie Barral : « Le pas de porte en agriculture : quelle influence sur la transmission des fermes et l’installation en dehors du cadre familial » …


Jean-Baptiste MILLARD

10 octobre 2016

Analyses

Interdiction de culture d’OGM pour motifs socio-économiques : progrès ou usine à gaz ?

Le colloque du Haut Conseil des Biotechnologies[1] (HCB) qui s’est tenu le 6 octobre 2016 avait pour thème « Analyser les impacts économiques, sociaux et éthiques des plantes génétiquement modifiées – La mise en œuvre de la directive européenne 2015/412 ». Cette journée a permis de clarifier le cadre de l’application de cette directive, qui légitime pour la première fois des motifs non seulement scientifiques, mais également socio-économiques, pour qu’un Etat membre de l’Union européenne interdise la culture de plantes génétiquement modifiées. Les items socio-économiques listés dans la directive étant assez vagues, le HCB a remis une recommandation au gouvernement français précisant une méthodologie. S’appuyant sur des travaux de la Commission européenne, l’approche proposée par le HCB consiste en une analyse comparative des impacts socio-économiques de différentes trajectoires (dont la culture d’OGM) pour atteindre un même objectif. Cette méthodologie envisage les risques comme les bénéfices de la culture d’OGM intégrée dans un plus large système de production et de consommation, ainsi que ceux de l’absence de culture d’OGM …


Marie-Cécile DAMAVE

28 septembre 2016

Analyses

Innovations technologiques : pour une agriculture plus efficace, plus durable, et mieux comprise

Le 27 septembre 2016 à Bruxelles, se sont tenues deux conférences présentant les avancées et les impacts de deux types de technologies pour l’agriculture d’aujourd’hui et de demain : les biotechnologies d’une part, et l’agriculture numérique et connectée d’autre part. Il s’agissait de la conférence « Unshackling innovation – Will Europe block or unable GM crops ? » organisée conjointement par le PRRI et Europabio au Parlement européen, et de la conférence «Agriculture 4.0 & Smart farming in the cloud – What will the digital future of farming look like ? » organisée par le CEMA à la Représentation permanente de la Bavière auprès de l’Union européenne. Certaines ressemblances et différences étaient frappantes dans les messages délivrés lors de ces deux événements. Aujourd’hui en Europe, les OGM n’ont pas été adoptés par les filières agricoles au niveau de la production, alors que les technologies numériques sont en plein boom, en agriculture comme dans d’autres secteurs. Dans les deux cas, les développeurs et les utilisateurs de ces technologies appellent à davantage de démonstration de terrain, pour plus de visibilité et de compréhension des usages de ces technologies. Biotechnologies et numérique convergent vers une agriculture de précision, plus efficace, plus sobre, plus vertueuse, plus durable, et donc susceptible d’être mieux acceptée par le grand public (optimisation des intrants, gestion des ressources, adaptation au changement climatique). La « smart agriculture » devrait également attirer davantage de jeunes générations parmi les agriculteurs, résolument connectés. Se pose dans ces conditions la question de la politique à mettre en place pour aider cette nouvelle agriculture à se développer, par exemple dans le verdissement de la Politique Agricole Commune…


Marie-Cécile DAMAVE

15 septembre 2016

Analyses

Points clés de l’Etat de l’Union 2016 pour l’agriculture

Le 14 septembre 2016, le Président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a prononcé l’annuel discours de l’Etat de l’Union devant le Parlement européen. L’exercice était périlleux dans ce contexte post-Brexit, où le projet européen est mis en cause de toutes parts, et à quelques jours de la première réunion informelle des chefs d’Etat et de gouvernement sans le Royaume-Uni. Plusieurs points de ce discours ont directement concerné le secteur agricole. M. Juncker a d’abord parlé de l’agriculture comme faisant partie du « style de vie » européen, et s’est montré rassurant, en particulier pour les producteurs laitiers. Ensuite, nos start-ups et petites entreprises sont tout particulièrement concernées par les mesures d’accompagnement financier à leur développement annoncées. Dans le domaine économique également, un document de la Commission européenne faisant le point sur ses priorités stratégiques a sèchement tordu le cou aux velléités sécessionnistes récemment exprimées, notamment en France, à l’encontre de la Commission sur les négociations commerciales en cours avec les Etats-Unis. C’est aussi du fonctionnement interne de l’UE qu’il a été question, et du partage des responsabilités entre autorités européennes et des Etats membres, notamment sur les sujets brûlants comme celui des OGM, des perturbateurs endocriniens ou du glyphosate. Enfin, M. Juncker a appelé les Etats membres à être solidaires pour servir une cause commune, celle de la résilience face aux dérèglements climatiques, en appelant chaque Etat membre à ratifier l’Accord de Paris. Il faut dire que sur ce point, les plus grands pollueurs de la planète nous ont devancés : les Etats-Unis et la Chine ont ratifié l’Accord de Paris au moment de la réunion du G20, qui s’est récemment tenu en Chine.


Marie-Cécile DAMAVE

27 juillet 2016

Analyses

Les engagements commerciaux de l’UE progressent lentement et moins sûrement

L’Union européenne (UE) est impliquée à la fois dans des négociations multilatérales au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et dans un grand nombre de négociations commerciales bilatérales. Ces engagements ont des conséquences sur la politique intérieure de l’UE. C’est le cas des réformes de 1992 et de 2003 de la Politique agricole commune (PAC), influencées par les engagements pris au GATT puis à l’OMC. Des accords bilatéraux et régionaux de libre-échange complets et approfondis ont pris le relais des négociations multilatérales, aujourd’hui dans une impasse. Ce mois de juillet 2016 marque le début de la présidence slovaque du Conseil européen, pour qui la signature de l’accord avec le Canada (le CETA) est une priorité. De nature mixte sur proposition de la Commission, sa ratification devrait dépendre des votes des Parlements européen et de chacun des 28 Etats membres, ce qui devrait prendre plusieurs années. La 14e ronde de négociations entre l’UE et les Etats-Unis (le TTIP) s’est tenue mi-juillet et n’a pas porté sur les produits sensibles, dont les Indications géographiques, un point de désaccord notoire. En revanche, elle a été l’occasion pour les deux parties de mettre sur la table plusieurs propositions, dont une par la Commission sur le climat. Elle vise à rendre cohérents les engagements commerciaux et d’investissement avec ceux pris lors de l’Accord de Paris lors de la COP21 en 2015. Enfin, la sortie du Royaume-Uni de l’UE devrait être un facteur supplémentaire de ralentissement des négociations du TTIP, en plus des échéances électorales des prochains mois. Le marché européen dépourvu du Royaume-Uni perd en effet de son attractivité pour les Etats-Unis, puisque ce pays représente aujourd’hui un quart des exportations américaines vers l’UE.


Marie-Cécile DAMAVE

20 juillet 2016

Analyses

Bonne santé des exportations agro-alimentaires européennes

L’Union européenne (UE) est le premier exportateur mondial de produits agro-alimentaires, d’une valeur de 129 milliards €, juste avant les Etats-Unis. En 2016, les exportations restent élevées, en particulier grâce aux bons résultats enregistrés pour les vins et spiritueux et la viande de porc. Les exportations de ce produit ont été très impactées par les restrictions russes à l’importation imposées en 2014, mais l’UE a su réorienter ses expéditions vers d’autres destinations, et en particulier la Chine. En 2015 et pendant les premiers mois de 2016, les exportations européennes de viande de porc vers la Chine ont beaucoup progressé, profitant de la demande croissante de ce pays et des prix compétitifs des produits européens bénéficiant de l’opération de stockage privé. Malheureusement, les industriels français n’en ont pas profité.


Marie-Cécile DAMAVE

12 juillet 2016

Analyses

Perspectives agricoles 2016-2025 OCDE/FAO

Chaque année au mois de juillet, paraissent les perspectives agricoles de Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) et de l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Food and Agriculture Organisation, ou FAO). La dernière publication vient de paraître pour la période 2016-2025. Pendant cette nouvelle décennie, la demande mondiale devrait continuer à progresser, mais plus lentement qu’auparavant. En effet, les revenus des habitants des pays émergents augmentent moins vite que par le passé et la croissance économique mondiale ralentit. La demande devrait être la plus dynamique pour les produits animaux (viande, poisson, produits laitiers), et donc pour les cultures entrant dans leur rations. Intensification de la production (augmentation des rendements végétaux et animaux) et développement des échanges commerciaux sont identifiés comme les deux principaux leviers permettant de répondre à la demande mondiale croissante. De manière surprenante, cette étude tient peu compte des impacts des changements climatiques sur les niveaux de productivité attendus. Les rendements, qui doivent nécessairement augmenter pour permettre à l’offre de suivre la progression de la demande mondiale, seront pourtant sous forte pression des changements climatiques, et souvent dans des régions du monde déficitaires en denrées agricoles et agroalimentaires.


Marie-Cécile DAMAVE

5 juillet 2016

Analyses

Agrimonde-Terra : deux scénarios permettraient de nourrir l’humanité en 2050

Le 24 juin 2016, le CIRAD et l’INRA ont présenté à Paris leur grande étude prospective conjointe “Agrimonde-Terra”, qui propose différents scénarios d’usages des terres à l’horizon 2050 pour nourrir l’humanité. L’approche est systémique. A partir des évolutions possibles des facteurs externes (contexte international, régimes alimentaires, changements climatiques) et des systèmes d’usage des terres (relations entre mondes rural et urbain, structures agricoles, systèmes de production végétale et animale, systèmes forestiers), l’étude envisage quatre scénarios différents. Deux d’entre eux seulement permettraient de garantir la sécurité alimentaire mondiale, faisant appel à des pratiques d’intensification durable de la production agricole sur l’agroécologie : dans le premier scénario, la pression de la demande est réduite par la répartition des populations dans des villes de tailles moyennes, développées en réseau avec les espaces ruraux. Dans le second scénario, la pression de la demande est réduite grâce à une modification en profondeur les régimes alimentaires, grâce aux incitations des politiques publiques en faveur de régimes plus sains.


Marie-Cécile DAMAVE

27 juin 2016

Analyses

Réduire les pertes et gaspillages alimentaires des villes

L’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) vient de publier une étude proposant trois grands scénarios prospectifs pour réduire les pertes et gaspillages alimentaires selon les contextes d’évolution urbaine. Ce travail est original car il choisit trois scénarii d’urbanisation différents comme points de départ : poursuite de la métropolisation actuelle, émergence de villes moyennes en réseau, ou désurbanisation.


Marie-Cécile DAMAVE

3 juin 2016

Analyses

Cultures génétiquement modifiées : conclusions des Académies américaines

Les Académies nationales américaines des sciences, de l’ingénierie, et de médecine viennent de publier une étude de près de 400 pages sur les expériences passées et les perspectives à venir des plantes génétiquement modifiées : « Genetically Engineered Crops : Experiences and Prospects ». A la lecture de ce rapport, on comprend que si la grande majorité des OGM cultivés aujourd’hui aux Etats-Unis sont restreints à trois espèces de grandes cultures (soja, maïs, cotonnier) et deux caractères (tolérance herbicide et résistance ravageur), cette situation est loin de celle qui avait été imaginée par les chercheurs depuis les années 1980 et l’émergence de la transgénèse, technique qui permet d’obtenir des plantes génétiquement modifiées. Toujours est-il que les Académies américaines concluent, avec vingt ans de recul sur la culture à grande échelle de maïs, soja et cotonniers tolérants à un herbicide et/ou résistants à un ou des insectes ravageurs : pas d’impact négatif sur la santé et l’environnement, pas d’augmentation des rendements, mais réduction des pertes de récoltes et de la consommation d’insecticides, et effet bénéfique pour les agriculteurs. Actuellement, la diversification des techniques de génie génétique et la meilleure connaissance fine du génome (génomique) permettent de diversifier les espèces et les caractères travaillés en amélioration des plantes : répondre aux enjeux du changement climatique ou améliorer leurs qualités nutritionnelles en particulier. Ces conclusions vont dans le même sens que nos travaux sur ces sujets (voir la note « Semences : une pépite française, des concentrés de valeurs » et l’agr’iDébat « La génétique, source de progrès continu en agriculture »).


Marie-Cécile DAMAVE

26 mai 2016

Analyses

Cyclope 2016 : en attendant le choc des demandes indienne et africaine

A l’occasion de la sortie du trentième rapport Cyclope le 24 mai 2016, une conférence a été organisée à Paris pour faire le bilan de trente années de mondialisation des marchés. Les intervenants étaient les auteurs de certains chapitres de ce rapport, ainsi que des personnalités du monde économique. Pour eux, la période de prix de marchés élevés est belle et bien terminée, et nous sommes dans une phase de prix durablement bas : nous sommes passés d’une situation de rareté à une situation d’excédents. Résultat, les prix baissent et les stocks s’accumulent, puisque le rythme de production est supérieur à celui de la consommation mondiale. La Chine, principal moteur de la demande internationale, a sérieusement commencé à puiser dans ses stocks stratégiques de céréales, poudre de lait et viande de porc en particulier, ce qui a limité ses importations. Le choc de la demande attendu pour tirer les prix à la hausse devrait venir de l’émergence de l’Inde et des pays du continent africain. Ces derniers, très riches en matières premières, construiront notamment leur développement en exploitant et utilisant eux-mêmes leurs matières premières au lieu de les exporter.


Marie-Cécile DAMAVE

4 mai 2016

Analyses

TTIP/TAFTA : fantasmes nationaux, enjeux mondiaux

La 13e ronde de négociations du Partenariat Transatlantique de Commerce et d’Investissement (Transatlantic Trade and Investment Partnership – TTIP), aussi appelé TAFTA (Transatlantic Free Trade Agreement), s’est tenue du 25 au 29 avril 2016 à New York. A cette occasion, la tension est montée d’un cran chez les politiques, dans les médias et relais d’opinion. Jusqu’au durcissement de la position française qui pose clairement l’option d’un arrêt des négociations si ses valeurs et ses principes ne sont pas respectés. C’est une forte pression sur les négociateurs de la Commission européenne…


Marie-Cécile DAMAVE

22 avril 2016

Analyses

FAO : vers des systèmes agricoles plus résilients face au climat

L’agriculture est par essence soumise à de nombreuses incertitudes et risques. Le changement climatique les renforce et met en danger la sécurité alimentaire mondiale. Pour y voir plus clair, la FAO a récemment publié un document d’une centaine de pages intitulé « Climate change and food security: risks and responses » qui brosse le tableau des impacts du changement climatique sur l’agriculture et propose différentes voies d’adaptation et de résilience…


Marie-Cécile DAMAVE

5 avril 2016

Analyses

Stratégie commerciale européenne et TTIP : quête de sens et avancées récentes

La nouvelle stratégie européenne en matière de commerce et d’investissement est présentée dans un document intitulé « Le Commerce pour tous – vers une politique de commerce et d’investissement plus responsable », paru fin 2015. Y sont déclinés non seulement le rôle de levier de croissance économique des échanges et des investissements, comme on pouvait s’y attendre, mais aussi le renforcement de la transparence des négociations commerciales et leur cohérence avec les valeurs chères aux Européens. C’est clairement une réponse aux attentes et craintes sociétales qui se sont exprimées parfois violemment ces dernières années, attisant la controverse sur le TTIP en particulier. Plus spécifiquement sur ces négociations transatlantiques (TTIP), la Commission européenne a effectivement accentué sa communication à la suite de la 12e ronde de négociations de février dernier, en rendant public un certain nombre de documents. Ceux-ci clarifient l’état des négociations et les positions européennes…


Marie-Cécile DAMAVE

24 mars 2016

Analyses

Interdire la cession onéreuse des contrats lait : un refus des réalités économiques

Le projet de loi Sapin II prévoit d’interdire la cession à titre onéreux des contrats de vente de lait de vache. La proposition de loi en faveur de la compétitivité de l’agriculture et de la filière agroalimentaire adoptée par le sénat le 23 mars dernier en fait de même. Une nouvelle occasion manquée de donner corps au fonds agricole.


Jean-Baptiste MILLARD

24 mars 2016

Analyses

Marchés laitiers : bilan 2015 et orientations 2016

Morosité sur les marchés laitiers en 2015 : l’offre mondiale a surpassé la demande, provoquant la chute des prix et l’accumulation des stocks (en particulier de poudre de lait écrémée dans l’UE). La hausse de la collecte européenne a contribué à ce déséquilibre, face à la fermeture du marché russe et au ralentissement de la demande chinoise. Dans l’UE, la hausse de la production laitière n’est pas seulement le résultat de la sortie des quotas. Elle avait augmenté bien avant (+10% depuis 2007). Les autres pays producteurs (Nouvelle Zélande et Etats-Unis) ont augmenté plus fortement leur collecte que l’UE en 2015. Quant à la demande, le ralentissement des importations chinoises a été particulièrement significatif en poudre grasse et en poudre de lait écrémée. Notons à l’inverse la bonne tenue de la demande de beurre, particulièrement dynamique aux Etats-Unis. Les exportations européennes de ce produit ont donc progressé sensiblement. En 2016, la production laitière européenne devrait continuer à alimenter les stocks de poudre de lait écrémé, et les bas prix du pétrole devraient limiter la demande en produits laitiers des pays producteurs de pétrole. En revanche, la Chine revient peu à peu sur les marchés.


Marie-Cécile DAMAVE

10 mars 2016

Analyses

Agroécologie et innovations technologiques – Premières déclinaisons du rapport Agriculture Innovation 2025

Le salon de l’agriculture 2016 a permis de rebondir sur le rapport Agriculture-Innovation 2025 remis en octobre dernier au ministre de l’agriculture et aux secrétaires d’Etat chargés de l’enseignement supérieur et de la recherche et du numérique…


Marie-Cécile DAMAVE

26 février 2016

Analyses

Fromage fermier – le Conseil d’Etat maintient sa position !

On se souvient qu’à la demande de l’Association régionale des producteurs de fromages fermiers de Corse, le Conseil d’Etat avait, par un arrêt du 17 avril 2015, prononcé l’annulation partielle du décret du 27 avril 2007 relatif aux fromages et spécialités fromagères, dans sa version modifiée par un décret du 12 novembre 2013 …


Jean-Baptiste MILLARD

25 février 2016

Analyses

Retour sur le Symposium de la FAO sur les biotechnologies dans l’agriculture

Les 15, 16 et 17 février 2016, l’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO) a organisé un symposium international sur le rôle des biotechnologies agricoles dans les systèmes alimentaires durables et la nutrition. Cet événement a porté sur les biotechnologies au sens large, au-delà des organismes génétiquement modifiés (OGM) issus de la transgénèse. Nous vous proposons plusieurs analyses thématiques :
– Biotechnologies : quelles définitions ?
– Réconcilier les biotechnologies et l’agroécologie
– Enjeux nationaux et internationaux


Marie-Cécile DAMAVE

10 février 2016

Analyses

Les cours des matières premières durablement bas ?

Pour de grandes organisations internationales telles que le Fonds Monétaire International et la Banque Mondiale, le mois de janvier 2016 a été l’occasion de dresser des bilans de marchés 2015 et de publier quelques tendances pour la nouvelle année. En France, c’est aussi le moment que le Cercle Cyclope a choisi pour faire un état des lieux de son analyse des marchés des matières premières…


Marie-Cécile DAMAVE

28 janvier 2016

Analyses

Sud et Est de la Méditerranée : la sécurité alimentaire en crise

Les transitions démographique et alimentaire, associées au changement climatique, devraient accroître significativement la dépendance alimentaire de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient d’ici 2050.


Marie-Cécile DAMAVE

27 janvier 2016

Analyses

Révolution numérique en agriculture vue d’Allemagne

Comme chaque année, divers événements se sont tenus en 2016 à Berlin en marge de la Semaine Verte (salon de l’agriculture et de l’agro-alimentaire). Le 18 janvier, une conférence organisée par la plateforme numérique allemande 365FarmNet s’est concentrée sur l’agriculture 4.0, c’est-à-dire une agriculture high-tech, utilisant les outils numériques et de traitement des données (« Big Data »)…


Marie-Cécile DAMAVE

21 janvier 2016

Analyses

Semaine Verte à Berlin : Comment Nourrir les Villes ?

Pendant la Semaine Verte Internationale de Berlin, le Forum Mondial pour l’Agriculture et l’Alimentation (GFFA) s’est concentré cette année sur la question suivante : comment nourrir les villes ?
Certaines thématiques telles que les rôles de l’agriculture urbaine et la double fonction alimentaire et de lutte contre le changement climatique de la production agricole ont émergé, comme cela a été le cas dans les travaux récents de saf agr’iDées.


Marie-Cécile DAMAVE

8 janvier 2016

Analyses

Traitement comptable des droits à paiement de base et des aides PAC

Analyse sur le traitement comptable des droits à paiement de base et des aides PAC selon le règlement de l’Autorité des Normes Comptables n°2015-12 du 10 décembre 2015.


Patrick VAN DAMME

23 décembre 2015

Analyses

Lois de finances 2016, rectificative 2015 et financement de la sécurité sociale : ce qu’il faut retenir

Dispositions fiscales et sociales 2016 pour le secteur agricole et les producteurs.


Patrick VAN DAMME

18 décembre 2015

Analyses

Fondation FARM : conditions du développement agricole en Afrique

Le colloque annuel de la fondation FARM (Fondation pour l’agriculture et la ruralité dans le monde) avec Pluriagri, s’est tenu le 14 décembre 2015. Il s’est concentré sur la place des entreprises dans le développement agricole et agro-alimentaire en Afrique. La majorité des intervenants se sont accordés sur le fait que le développement sur ce continent est conditionné par une meilleure productivité agricole pour mieux ajuster la production à la demande …


Marie-Cécile DAMAVE

11 décembre 2015

Analyses

Affaire des endives : la Cour de cassation sursoit à statuer et s’adresse au juge communautaire

On se souvient que, saisie par le Ministre chargé de l’économie de la situation de la concurrence dans le secteur de la production et de la commercialisation des endives, l’Autorité de la Concurrence avait, par une décision du 6 mars 2012, infligé une sanction de 3,6 millions d’euros à plusieurs organisations de producteurs d’endives et certaines de leurs organisations professionnelles…


Jean-Baptiste MILLARD

16 novembre 2015

Analyses

Les semences dans le plan d’action de la Mission Agriculture Innovation 2025

Le plan d’action de la Mission Agriculture-Innovation 2025 a été remis aux ministres chargés de l’agriculture, de la recherche et du numérique le 22 octobre par quatre grands experts, identifiant le numérique, la robotique, la génétique et les biotechnologies, et le biocontrôle comme les principales leviers d’innovations technologiques au service du progrès en agriculture. Le monde des semences est directement concerné par ces recommandations, en particulier parce que la génétique et les biotechnologies sont au cœur du métier des sélectionneurs.


Marie-Cécile DAMAVE

12 octobre 2015

Analyses

Accord commercial trans-Pacifique (TPP) : quelles conséquences pour l’UE ?

Au bout de sept ans de négociations, le Partenariat Trans Pacifique (TPP) a été signé le 5 octobre 2015 par les représentants de 12 pays du pourtour de l’Océan Pacifique (Australie, Brunei, Canada, Chili, Etats-Unis, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle Zélande, Pérou, Singapour, et Vietnam). Cet accord est stratégique, l’ensemble de ces pays représentant 40% du PIB mondial. Le volet agricole y tient une place de choix…


Marie-Cécile DAMAVE

6 octobre 2015

Analyses

Forum mondial pour la recherche et l’innovation alimentaire : une initiative pour répondre aux enjeux de sécurité alimentaire

Le Forum Mondial pour la Recherche et l’Innovation Alimentaire (World Food Research and Innovation Forum, ou WFF) est une plateforme ouverte de réflexions et d’échanges impliquant des acteurs publics et privés, d’envergure locale, nationale, et internationale, sur toute la chaîne de valeurs (recherche, production, transformation, commercialisation, échanges, réglementation et politiques publiques)…


Marie-Cécile DAMAVE

22 septembre 2015

Analyses

Indice FAO des prix des produits alimentaires : tendance baissière

L’indice FAO des prix des produits alimentaires, publié chaque mois, tient le rôle de baromètre des tendances des prix agricoles mondiaux. Il est établi à partir de la moyenne des indices de prix de cinq catégories de produits (céréales, viandes, produits laitiers, huiles végétales, et sucre), pondérés en fonction de la part moyenne à l’exportation de chacune des catégories. Sa base 100 est la moyenne de la période 2002-2004…


Marie-Cécile DAMAVE

18 septembre 2015

Analyses

Agriculture et changement climatique : offensive française pour mettre les sols au cœur des solutions

Le 16 septembre 2015, la France et l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE) ont conjointement organisé une conférence sur les politiques et pratiques agricoles en particulier concernant les sols agricoles face aux défis du changement climatique et de la sécurité alimentaire…


Marie-Cécile DAMAVE

19 août 2015

Analyses

Un prix lait baissier, mais de bonnes perspectives du côté de la demande intérieure et des exportations

Les producteurs laitiers français et européens font actuellement face à des difficultés de trésorerie, leurs marges étant réduites à la fois par un prix du lait en baisse et des coûts de production en hausse, liés notamment à la résurgence du coût de l’énergie, tandis que le prix de l’aliment se maintient à des niveaux bien plus bas que les trois années précédentes. Les prix du lait payés aux producteurs sont actuellement déprimés en raison de la tendance baissière des marchés. Le schéma est classique : le ralentissement de la demande mondiale (la Chine est moins gourmande…


Marie-Cécile DAMAVE

5 août 2015

Analyses

Accord de libre-échange UE-Vietnam : opportunités d’exportations françaises en vue !

Le 4 août dernier, la Commission européenne annonçait un accord entre l’Union Européenne (UE) et le Vietnam, deuxième pays du sud-est asiatique avec lequel l’UE a conclu un accord de libre-échange après Singapour, en vue d’un accord commercial inter-régional plus large avec l’Association des Nations du Sud-Est Asiatique (ASEAN). Les exportations européennes de produits agricoles et agro-alimentaires devraient fortement bénéficier …


Marie-Cécile DAMAVE

4 août 2015

Analyses

Droit de reprise : quand la décision du Préfet ne suffit pas

La jurisprudence la plus récente de la Cour de cassation nous offre à nouveau une illustration de l’articulation complexe entre le statut du fermage et la réglementation du contrôle des structures et des limites du dispositif actuel.


Jean-Baptiste MILLARD

20 juillet 2015

Analyses

L’agriculture plus présente dans les négociations internationales sur le climat

Le secteur agricole, et plus particulièrement la voix de ses scientifiques, se fait de plus en plus entendre dans les discussions internationales sur le climat.


Marie-Cécile DAMAVE

17 juillet 2015

Analyses

10e ronde de négociations du TTIP – Rencontre des négociateurs avec les parties prenantes

La dixième ronde de négociation du TTIP a permis des avancées notoires dans les services et la convergence réglementaire.


Marie-Cécile DAMAVE