Conseiller les conseillers agricolesPublié le 8 septembre 2016 par Isabelle DELOURME


Agrosolutions,
la filiale expertise-conseil en agroenvironnement du groupe coopératif agricole InVivo, en partenariat avec Arvalis et Terres Innovia, les deux instituts techniques des grandes cultures ont annoncé devant la presse le 2 septembre 2016 qu’ils mutualisaient leurs compétences et leur savoir-faire pour construire une offre de conseil innovante destinée aux organismes délivrant du conseil :  Cassiopée (Conseil Agricole Stratégique, Systémique, Innovant Orienté Performance Economique et Environnementale).

 

Cette offre se veut en cohérence avec la Loi d’Avenir, et répond à de nombreux objectifs contenus dans le rapport « Agriculture et innovation 2025 ».

 

logocassiopeeDestinée aux conseillers et aux décideurs, Cassiopée se compose de quatre modules indépendants, mais complémentaires. L’étude prospective à 10 ans (Cassiopée prospective) permet d’établir un constat précis des facteurs agissant sur la performance économique des acteurs du territoire aujourd’hui et demain. A partir des informations de traçabilité des pratiques parcellaires,  des indicateurs stratégiques de performance choisis par le client et agrégés à différentes échelles (groupe d’agriculteurs, conseillers, territoire, culture,… sont calculés (Cassiopée Palmarès). Un diagnostic d’exploitation complet permet de faire l’état des lieux des pratiques agricoles, à partir des données de traçabilité de l’exploitation. Il fournit une série d’indicateurs chiffrés des performances économiques, environnementales, sociales et sociétales de l’exploitation (Cassiopée Performance). Enfin, un parcours de formation de 15 jours sur 12 mois doit permettre aux conseillers d’adapter leurs conseils aux agriculteurs, afin qu’ils optimisent la gestion technique, économique, sociale, sociétale et environnementale de leur exploitation, en mobilisant notamment les leviers de l’agro-écologie (Cassiopée Progrès).

 

« Cassiopée a été développée pour nous aider à tenir compte de l’évolution de la société et de la demande de nos concitoyens en termes de qualité de produits. C’est un outil pour identifier ce qui doit évoluer dans nos exploitations agricoles » a précisé François Jacques, agriculteur et Secrétaire Général d’Arvalis-Institut du Végétal. « Les coopératives, négoces, centres de gestion, Chambre d’agriculture sont en première ligne pour donner cette impulsion. (…) Je rêve que ces structures partagent leurs compétences pour que les exploitations agricoles gagnent rapidement en compétitivité, tout en assurant un meilleur respect environnemental » a-t-il conclu.

 

Plus d’informations : http://www.agrosolutions.com/cassiopee-entrez-dans-la-nouvelle-dimension-du-conseil-creatrice-de-valeur

Voir aussi l’analyse de Marie-Cécile Damave « Agroécologie et innovations technologiques – Premières déclinaisons du rapport Agriculture Innovation 2025 »