EGalim : la Coopération décide de renforcer ses engagementsPublié le 3 octobre 2017 par Isabelle DELOURME

En pleine période des Etats généraux de l’alimentation, Coop de France, la représentation unifiée des entreprises coopératives agricoles, réaffirme dans un communiqué du 2 octobre 2017 l’importance du regroupement des agriculteurs dans la construction de leur pouvoir économique, seule voie pour conquérir de la valeur.

Elle rappelle que la coopération agricole est à ce titre, la forme d’organisation la plus aboutie, à l’interface entre les agriculteurs et le marché.

Dans ce contexte, la Coopération agricole vient de décider de renforcer ses engagements, en particulier en matière de transparence sur la situation individuelle de l’agriculteur coopérateur et sur la situation du groupe coopératif (recours à la médiation via un numéro vert ; signature systématique des bulletins d’engagement pour les nouveaux coopérateurs ; généralisation des Documents Uniques Récapitulatifs dans les coopératives de collecte-vente (informations concernant la durée d’engagement ; le capital social souscrit ; les quantités et les caractéristiques des produits à livrer et les modalités de paiement et de détermination du prix ; généralisation progressive de la mise à disposition numérique des documents en vue des assemblées générales (stratégie coopérative, affectation du résultat, …).