Enquête structure 2016 : la taille augmente, le nombre diminue mais à un rythme moins soutenu.Publié le 6 juillet 2018 par Jean-Baptiste MILLARD

L’enquête Agreste du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation sur la structure des exploitations agricoles en 2016 vient de livrer ses résultats.

 

Parmi les grands enseignements de cette enquête, il est à noter la poursuite de la baisse du nombre des exploitations agricoles, mais à un rythme moins soutenu que celui de la décennie précédente. En 2016, la France métropolitaine compte 437 000 exploitations agricoles, soit 11 % de moins qu’en 2010, date du dernier recensement. Entre 2010 et 2016, la baisse annuelle s’établit à 1,9 %, là où elle était de – 3 % entre 2000 et 2010.

 

La baisse se fait le plus ressentir dans les filières d’élevage (- 15 %), si bien qu’une exploitation agricole sur deux est désormais spécialisée en production végétale.

 

La surface moyenne des exploitations est à présent de 63 ha, soit une augmentation de 7 ha par rapport à 2010. Cet agrandissement des exploitations s’accompagne, sans surprise, du développement des formes sociétaires. 36 % des exploitations sont en société. C’est 6 points de plus qu’en 2010.

 

En 2016, l’agriculture représente 824 000 emplois permanents, occupant dans 70 % des cas des fonctions d’actifs dirigeants. La main d’œuvre permanente assume 84 % de l’activité des exploitations agricoles. C’est un peu moins qu’en 2010 (86 %). Même si le volume de travail ne représente que 4 % du total, le recours à du personnel externe provenant notamment d’entreprises de travaux agricoles (ETA), de Coopératives d’utilisation du matériel agricole (CUMA) a notablement augmenté.

 

 

Tous les chiffres de l’enquête sont à retrouver dans la revue Agreste Primeur de juin 2018.