Mercredi 03 avril 2019> 03/04/2019

Nouvelles techniques de sélection végétale : les consommateurs sont-ils suffisamment informés ?

PETIT- DEJEUNER organisé par Euractiv France:

Speakers

Marie-Cécile Damave, Ingénieure, Responsable Innovations et Marchés, Think Tank Agridées

Jean-Christophe Gouache, Représentant de l’Union française des Semenciers au Haut Conseil des Biotechnologies

Frédéric Descrozaille, Député LaREM

***

INFOS et INSCRIPTION ici

L’agriculture du XXIe siècle est confrontée à l’énorme défi de produire davantage d’aliments de bonne qualité de manière plus durable. Dans ce contexte, l’utilisation de nouvelles techniques de sélection végétale (NBT) peut jouer un rôle clé en permettant d’introduire de manière efficace des modifications génétiques très précises et ciblées, capables d’accélérer la vitesse de sélection.

Cependant, en juillet 2018, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a statué que les organismes obtenus par technique de sélection végétale par mutagenèse sont des organismes génétiquement modifiés (OGM) et devraient donc, en principe, relever de la directive OGM. Véritable choc pour l’industrie et certains décideurs politiques, la décision a toutefois été saluée par des ONG environnementales.

Pour ce qui est de l’innovation dans l’agriculture, les agriculteurs de l’UE et l’industrie agroalimentaire ont appelé à adopter une approche scientifique. Selon eux, les consommateurs doivent être correctement informés des avantages des NBT et des nouvelles technologies en général afin de tirer pleinement parti de leur potentiel.

Quels sont les avantages sociétaux pour les consommateurs, les agriculteurs et l’économie en général ?

À quel point les NBT sont-elles fiables dans l’esprit des consommateurs ?

Les consommateurs réagissent-ils plus positivement face aux nouvelles technologies? Les considèrent-ils plus naturelles, moins risquées et plus bénéfiques ?

Horaires

8h30-10h30

Lieu : Maison de l'Europe
29 avenue de villiers, 75017