FFA 2018 : mobilisation des acteurs internationaux pour une agriculture plus durable et une meilleure sécurité alimentairePublié le 28 mars 2018 par Marie-Cécile Damave

 

Le onzième Forum pour le Futur de l’Agriculture (FFA) s’est tenu le 27 mars 2018 à Bruxelles, organisé comme chaque année par la société Syngenta et l’organisation européenne des propriétaires terriens (European Landowners Organisation). La veille, Syngenta a communiqué sur ses actions internationales en termes de durabilité réunies sous le terme « Good Growth Plan ».  Il comprend un ensemble d’actions allant de l’amélioration des plantes à la biodiversité en passant par la fertilité des sols et la sécurité des agriculteurs, avec une attention particulière portée aux petits agriculteurs des pays en développement, avec la Fondation Syngenta.

Les deux orientations les plus innovantes sont le développement d’hybrides de blé et l’amélioration des plantes par la bioinformatique. Syngenta travaille à la mise au point de blés hybrides aux rendements élevés et stables dans un contexte de stagnation des rendements au niveau mondial. L’entreprise conduit ces travaux sur la base du succès de ses orges hybrides en Europe. D’autre part, les techniques de bioinformatique intégrant les données de phénotypage, de génotypage, et caractérisant l’environnement (données climatiques en particulier) permettent d’accélérer la sélection génétique et de l’orienter plus précisément.

Les débats du FFA se sont concentrés sur les liens entre un environnement sain, une agriculture saine et des populations en bonne santé. Plusieurs intervenants ont souligné l’urgence des actions collectives (entreprises privées, Organisations Non Gouvernementales, organismes publics) en ce sens, en témoignant des impacts catastrophiques du changement climatique (provocant sécheresses et inondations notamment) et des guerres dans les pays en développement.

Cette insécurité extrême conduit à de grands mouvements de migration : 70 millions d’habitants seraient ainsi déplacés à ce jour à travers le monde. Différents intervenants en ont appelé à une mobilisation internationale plus efficace pour une sécurité alimentaire et une sécurité tout court plus durable.

 

Les échanges sont à retrouver sur Twitter : #FFA2018