Innovation et croissance durable : le credo de DanonePublié le 19 février 2019 par Isabelle DELOURME

Alors que le yaourt Danone fête cette année ses 100 ans, Emmanuel Faber, Président directeur général de Danone s’est montré fier des résultats obtenus en 2018 par ses équipes. Il l’a souligné le 19 février 2019 lors de la présentation des comptes annuels en conférence de presse.

Présente partout dans le monde, l’entreprise s’active sur quatre métiers : les produits laitiers et d’origine végétale, les eaux, la nutrition infantile et la nutrition médicale. Elle a enregistré une croissance de ses ventes dans ces 4 secteurs et dégagé en 2018 un chiffre d’affaires de 24,7 milliards d’euros (+2,9 %), une marge nette de 14,5 % et amélioré son désendettement. Ceci dans un contexte de hausse des coûts du PET (+ 20 %), de la logistique aux USA, d’un boycott au Maroc et d’évolution défavorable pour les taux de change  en Argentine, Russie, et Chine. Les produits laitiers constituent la plus grande part du chiffre d’affaires net (5 Mds € (Nord Amérique) et 8 Mds (international, dont 4 en UE)), la nutrition spécialisée arrive juste derrière avec 7 mds € et les eaux avec 4,5 mds €. Ces deux derniers domaines enregistrent des taux de croissance de plus de 5 %. Elle est plus mesurée pour les produits laitiers (1,5 % pour l’Amérique du Nord et  0,1 % pour l’international).

 

Le virage du groupe alimentaire mondial vers l’innovation et la création de valeur durable semble donc accepté de ses clients. Tout comme celui du e-commerce. Danone prévoit ainsi un doublement des ventes d’ici 2020 via ce circuit de distribution jugé complémentaire, mais qui a permis de réaliser en 2018 des ventes à hauteur d’1 Md d’euros.

La feuille de route d’Emmanuel Faber à horizon 2030 s’appuie sur trois piliers : un business model articulé sur l’offre de produits alimentaires toujours plus innovants, une croissance durable et profitable,  l’obtention de la certification B Corp ; un modèle de marque qui cherche à préserver et renouveler les ressources de la planète, à améliorer localement la santé des populations, et développer des marques engagées (Les2vaches) ; un modèle de confiance pour promouvoir une croissance inclusive, en aidants les populations à se créer un nouvel avenir tout en fédérant d’autres acteurs autour de la révolution de l’alimentation.