Un jour, une idée “Adapter les règles qui s’imposent aux agriculteurs aux défis de notre temps”Publié le 2 novembre 2017 par agriDées

« L’agriculture et la filière agro-alimentaire sont des  atouts majeurs pour notre pays, pour son indépendance alimentaire, pour son développement  économique, pour l’aménagement de nos territoires, pour l’emploi.

 

Nous avons la chance d’avoir une agriculture riche et diverse, « des agricultures », pour reprendre le titre de cet ouvrage anniversaire. Je pense que notre pays peut et doit couvrir tous les segments de marché, en s’appuyant sur des modèles de production différents et complémentaires. Le rôle des responsables politiques est de permettre aux agriculteurs de jouer pleinement leur rôle d’entrepreneurs, d’innover et d’investir pour se développer, en évitant de les pénaliser par rapport à leurs concurrents, notamment européens, mais aussi en leur permettant de faire face aux aléas qui sont de plus en nombreux, qu’ils soient climatiques, sanitaires ou économiques. Cette démarche a été au coeur des préoccupations du Sénat depuis deux ans : adoption d’une proposition de loi en faveur de la compétitivité de l’agriculture et de la filière agro-alimentaire, de nombreux amendements aux projets de loi « Sapin 2 » et de reconquête de la biodiversité, d’une résolution sur la simplification des normes en agriculture, puis d’une proposition de loi et d’amendements permettant de mieux gérer les risques. Nous sommes aussi convaincus que favoriser la réussite de nos agricultures doit conduire la France à être plus présente au niveau européen, notamment pour préparer
au mieux la prochaine PAC.

 

Les agriculteurs n’attendent pas des responsables politiques qu’ils aient l’idée de ce que sera la bonne production de demain : c’est là leur responsabilité d’entrepreneur. En revanche, ils attendent à raison que les responsables politiques, sans céder à des postures, adaptent les règles qui s’imposent à eux aux défis de notre temps. C’est tout l’enjeu des prochaines années pour que nos agricultures continuent à faire la fierté de la France. Ce sera la démarche
du Sénat ! »

 

Gérard LARCHER, Président du Sénat

 

Contribution extraite du livre collectif “150 idées pour la réussite de nos agricultures“, édité par saf agr’iDées en juin 2017, dans la thématique : “Politiques agricoles”, page 127. L’auteur est seul responsable du contenu de sa contribution.

 

Compétitivité et protection des producteurs“, Jean ARTHUIS, Député européen, Ministre de l’Economie de 1995 à 1997

Renforcer le rôle des agriculteurs au sein des filières et des interprofessions“, Philippe BOURGEOIS, Consultant

Retrouver l’élan“, Dominique BUSSEREAU, Ancien Ministre, Député et Président du département de la Charente-Maritime, Président de l’Assemblée des Départements de France

Pour une « exception agricole »“, François COLLART-DUTILLEUL, Professeur émérite, Membre correspondant de l’Académie d’agriculture de France

Défendre le modèle des fermes plutôt que celui des firmes“, Jérémy DECERLE, Président de Jeunes Agriculteurs

L’avenir de notre agriculture sera français ou ne sera pas !“, Edouard FERRAND, Député au Parlement européen, Membre de la Commission Agriculture et développement rural

Pour un nouveau pacte agricole avec la Nation“, Philippe GOSSELIN, Député de la Manche

Renverser le retard de l’agro-alimentaire français sur les marchés les plus dynamiques”, François GUILLON, Enseignant-chercheur, UniLaSalle

Développer les agricultures des pays pauvres“, Etienne HAINZELIN, Conseiller du Président, CIRAD

Demain, un droit rural de l’environnement“, Carole HERNANDEZ-ZAKINE, Docteur en Droit, Manager, AgroSolutions (In Vivo)

Généraliser les études d’impact en matière de normes environnementales“, Laurent KLEIN, Chef d’entreprise agricole, Président de saf agr’iDées de 2009 à 2016