Un jour, une idée “Une banque de données économiques et marketing au service de la vente directe”Publié le 26 septembre 2017 par agriDées

« De plus en plus d’agriculteurs cherchent à maîtriser la commercialisation de leurs produits, notamment en évitant tout intermédiaire.

 

Mais, un certain nombre d’entre eux hésitent à se lancer ou se développer par manque de connaissance de leur marché et à cause de la difficulté à estimer leur chiffre d’affaires, donc leur rentabilité.

 

Même pour les professionnels du marketing, l’estimation du marché théorique d’une activité de vente directe et d’une emprise possible reste une mission ardue. La délimitation d’une zone de chalandise d’une activité de vente directe dépend de nombreux critères, ce qui explique en partie que les points de vente collectifs dégagent des performances très variables, à surface de vente égale.

 

A l’intérieur de ces zones, la concurrence directe se développe. L’arrivée d’un concurrent en vente directe a souvent un impact sur les acteurs déjà présents, ce qui laisse penser que le marché n’est pas extensible, ou qu’il est surestimé. Enfin, la variabilité des assortiments proposés en vente directe influe largement sur la couverture des besoins des consommateurs et donc sur le chiffre d’affaires réalisé. Or, on ne sait pas encore établir de corrélation entre le nombre de familles de produits et de références proposées et le chiffre d’affaires. Il y a donc un déficit de méthode et de données sur cette question, et il serait judicieux de rattraper le retard en la matière par la création d’une banque de données sectorielle (commerce en ligne, vente directe, grandes surfaces alimentaires, points de vente collectifs…), et de données géomarketing disponibles en ligne ou sur un fascicule, ainsi que par la proposition de méthodologies-type d’analyse de potentiel, adaptées à quelques cas de figure principaux (fiches techniques).

 

Cette base de données pourrait faire l’objet d’une publication, actualisée chaque année.  »

 

Anne-Marie HOUZIEL, Enseignant-chercheur, UniLaSalle

 

Contribution extraite du livre collectif “150 idées pour la réussite de nos agricultures“, édité par saf agr’iDées en juin 2017, dans la thématique : “Nouvelles technologies”, page 93. L’auteur est seul responsable du contenu de sa contribution.