Un jour, une idée “Généraliser les études d’impact en matière de normes environnementales”Publié le 31 octobre 2017 par agriDées

« Si l’activité agricole est fortement impactée par les exigences environnementales, la réciprocité juridique et réglementaire de la sauvegarde de l’activité est trop souvent considérée comme secondaire. Une véritable politique de développement durable implique la recherche d’un équilibre entre la préservation de l’environnement et le maintien des activités économiques et sociales qui ont souvent dessiné les paysages et les réalités naturelles actuelles.

 

Une dérive s’exprimant par la prééminence des considérations environnementales (l’intérêt collectif et sociétal primant sur l’intérêt considéré comme individuel) a abouti à une politique environnementale punitive et restrictive pour les entreprises dont l’activité est directement dépendante des ressources naturelles. Or il est indispensable de positiver l’investissement environnemental dans la démarche technique, économique et financière de l’entreprise agricole. Pour cela, il faut clairement identifier les conséquences des exigences environnementales sur les activités économiques concernées dans des approches prospectives qui permettront de favoriser des mesures incitatives (et non pas simplement compensatrices) en faveur des investissements environnementaux. Il faut passer d’un ministère de l’écologie qui s’occupe de l’agriculture à un ministère de l’agriculture qui s’occupe d’environnement. »

 

Laurent KLEIN, Chef d’entreprise agricole, Président de saf agr’iDées de 2009 à 2016

 

Contribution extraite du livre collectif “150 idées pour la réussite de nos agricultures“, édité par saf agr’iDées en juin 2017, dans la thématique : “Politiques agricoles”, page 126. L’auteur est seul responsable du contenu de sa contribution.

 

Compétitivité et protection des producteurs“, Jean ARTHUIS, Député européen, Ministre de l’Economie de 1995 à 1997

Renforcer le rôle des agriculteurs au sein des filières et des interprofessions“, Philippe BOURGEOIS, Consultant

Retrouver l’élan“, Dominique BUSSEREAU, Ancien Ministre, Député et Président du département de la Charente-Maritime, Président de l’Assemblée des Départements de France

Pour une « exception agricole »“, François COLLART-DUTILLEUL, Professeur émérite, Membre correspondant de l’Académie d’agriculture de France

Défendre le modèle des fermes plutôt que celui des firmes“, Jérémy DECERLE, Président de Jeunes Agriculteurs

L’avenir de notre agriculture sera français ou ne sera pas !“, Edouard FERRAND, Député au Parlement européen, Membre de la Commission Agriculture et développement rural

Pour un nouveau pacte agricole avec la Nation“, Philippe GOSSELIN, Député de la Manche

Renverser le retard de l’agro-alimentaire français sur les marchés les plus dynamiques”, François GUILLON, Enseignant-chercheur, UniLaSalle

Développer les agricultures des pays pauvres“, Etienne HAINZELIN, Conseiller du Président, CIRAD

Demain, un droit rural de l’environnement“, Carole HERNANDEZ-ZAKINE, Docteur en Droit, Manager, AgroSolutions (In Vivo)