Un jour, une idée “Pour un marché physique à terme des produits carnés”Publié le 7 novembre 2017 par agriDées

« L’initiative de ce projet est née d’observations et réflexions de professionnels européens du bétail et de la viande, puis, de leur rencontre avec des professionnels de la Bourse des matières premières (« Commodities »). Le constat fût l’échec de la PAC, et celui du système de commercialisation dit « la cueillette » qui ne correspond plus aux systèmes actuels de production. Les observations portaient aussi sur les marchés USA, Océanie, Amérique du Sud, dont les pratiques s’inspirent des marchés purement financiers (marchés à terme totalement garantis) « futures », ou des marchés à livraison différée sans garanties formelles « forward ».

 

La conclusion fut que ni un pur marché financier, ni un pur marché à livraison différée ne convenaient au marché des produits carnés en France. Finalement, l’idée, hybride, du « Marché Physique à Terme des Produits Carnés », éliminant de fait toutes spéculations sur les produits et tout rapport de force entre acteurs, est retenue : le produit est vendu ferme, dans le temps – à terme -, dès sa mise en production, en transformation. Il met à profit les nouvelles technologies pour sécuriser marges et approvisionnements à tous les stades de la chaîne : élevage, abattage, transformation, distribution, sur la partie de leur volume que chaque acteur décide librement de mettre sur ce marché.

 

Ce système s’adapte aux besoins des distributeurs qui imposent à leurs fournisseurs de proposer des prix/produits pour une durée de 6 mois, voire 1 an.

 

En opérant le marché, ce système peut, par les éléments qu’il collecte, générer des services dérivés utiles aux entreprises à tous les stades de la chaîne : idées de couverture des besoins, de gestion, prévisions, stratégie, développement de produits.

 

Il peut être un appui au développement de la segmentation des produits selon les demandes observées (consommation, exportation), et créer de nouveaux débouchés. »

 

Maurice LEBOEUF, Responsable, Marchés Physiques à Terme pour le bétail et la viande

 

Contribution extraite du livre collectif “150 idées pour la réussite de nos agricultures“, édité par saf agr’iDées en juin 2017, dans la thématique : “Politiques agricoles”, page 130. L’auteur est seul responsable du contenu de sa contribution.

 

Compétitivité et protection des producteurs“, Jean ARTHUIS, Député européen, Ministre de l’Economie de 1995 à 1997

Renforcer le rôle des agriculteurs au sein des filières et des interprofessions“, Philippe BOURGEOIS, Consultant

Retrouver l’élan“, Dominique BUSSEREAU, Ancien Ministre, Député et Président du département de la Charente-Maritime, Président de l’Assemblée des Départements de France

Pour une « exception agricole »“, François COLLART-DUTILLEUL, Professeur émérite, Membre correspondant de l’Académie d’agriculture de France

Défendre le modèle des fermes plutôt que celui des firmes“, Jérémy DECERLE, Président de Jeunes Agriculteurs

L’avenir de notre agriculture sera français ou ne sera pas !“, Edouard FERRAND, Député au Parlement européen, Membre de la Commission Agriculture et développement rural

Pour un nouveau pacte agricole avec la Nation“, Philippe GOSSELIN, Député de la Manche

Renverser le retard de l’agro-alimentaire français sur les marchés les plus dynamiques”, François GUILLON, Enseignant-chercheur, UniLaSalle

Développer les agricultures des pays pauvres“, Etienne HAINZELIN, Conseiller du Président, CIRAD

Demain, un droit rural de l’environnement“, Carole HERNANDEZ-ZAKINE, Docteur en Droit, Manager, AgroSolutions (In Vivo)

Généraliser les études d’impact en matière de normes environnementales“, Laurent KLEIN, Chef d’entreprise agricole, Président de saf agr’iDées de 2009 à 2016

Adapter les règles qui s’imposent aux agriculteurs aux défis de notre temps“, Gérard LARCHER, Président du Sénat

Accroître la résilience des filières biologiques“, Yves LE MORVAN, Responsable Filières et produits, saf agr’iDées

Compétitivité et outils de résilience“, Pierre LE ROY, Auteur, Ancien élève de l’ENA