Un jour, une idée “Renforcer le rôle des agriculteurs au sein des filières et des interprofessions”Publié le 19 octobre 2017 par agriDées

« Les crises profondes qui caractérisent la plupart des filières de production témoignent de l’affaiblissement de la représentation et du rôle des agriculteurs au sein des structures économiques qui participent à la collecte, la transformation et la commercialisation des produits issus de leurs productions.

 

Force est de constater que la mondialisation des marchés, le poids des problématiques financières au sein des entreprises, les contraintes de compétitivité industrielle et commerciale, la lourdeur des réglementations sociales et normatives, la complexité relative aux innovations technologiques et à la recherche ont éloigné les dirigeants des entreprises agro-alimentaires de l’aval des préoccupations particulières de leurs fournisseurs de matières premières, y compris dans le secteur  coopératif.

 

Cette évolution a conduit les exploitants à considérer que trop souvent le prix de leurs produits constitue une variable d’ajustement aux contraintes de compétitivité et de concurrence.

 

Il paraît indispensable aujourd’hui de forger de nouveaux instruments et de nouvelles démarches capables de mieux contribuer à la prise en considération des problématiques de la production agricole au sein des filières économiques et notamment des interprofessions.

 

Le premier échelon prolongeant l’exploitation agricole est celui de la collecte qui est, par essence et par nécessité, territorialement proche de l’acte de production. Il conviendrait donc de conforter la représentation des agriculteurs dans la filière notamment au sein des interprofessions (mise en place d’un collège groupements de producteurs par exemple), un tel processus contribuerait également à redonner aux entreprises coopératives de l’aval un rôle plus conforme à leur statut et à l’intérêt de leurs adhérents. Pour le secteur privé, une représentation des associations de producteurs permettrait d’équilibrer la représentation des composantes au sein de ce même collège de la collecte.  »

 

 

Philippe BOURGEOIS, Consultant

 

 

Contribution extraite du livre collectif “150 idées pour la réussite de nos agricultures“, édité par saf agr’iDées en juin 2017, dans la thématique : “Politiques agricoles”, page 117. L’auteur est seul responsable du contenu de sa contribution.

 

 

Compétitivité et protection des producteurs“, Jean ARTHUIS, Député européen, Ministre de l’Economie de 1995 à 1997