La choucroute d’Alsace célèbre son IGPPublié le 19 septembre 2018 par Marie-Laure HUSTACHE

La fabrication de la choucroute en Alsace remonte au 15ème siècle : les conditions pédoclimatiques favorables à la culture du chou ont naturellement conduit les habitants à développer une technique de fermentation permettant de garder ce légume tout l’hiver, en conservant ses vitamines.  Forts de ce savoir-faire et de cette réputation, les choucroutiers alsaciens membres de l’Association pour la Valorisation de la Choucroute d’Alsace (AVCA) avaient déposé  dès 1998 une demande de reconnaissance en Indication Géographique Protégée (IGP), obtenue le 3 juillet 2018. Soit  vingt ans de tractations et de travaux pour obtenir la précieuse certification, “qui protège une histoire, et valorise un patrimoine gastronomique” a souligné Sébastien Muller, Président d’AVCA.

 

Grâce à ce sigle de qualité en effet, seuls les fabricants de choucroute produisant en Alsace peuvent utiliser la désignation “choucroute d’Alsace” . Une “aubaine”, un signe de reconnaissance européen “fruit d’un travail collectif” a commenté l’eurodéputée européenne Anne Sander, présente au point presse parisien qui s’est tenu le 18 septembre à La Maison de l’Alsace.  “Mes collègues français députés européens m’ont aussi aidée dans cette obtention d’IGP. Elle prouve que valoriser nos produits agricoles est possible. Le monde agricole ne doit pas être la variable d’ajustement des accords commerciaux, au contraire ! Une telle reconnaissance de qualité permet justement une vraie valorisation, au delà des frontières de l’Union Européenne. ” a tenu à rappeler l’eurodéputée.

 

 

La nutritionniste Mathide Gibeaux a ensuite insisté sur les vertus “santé” souvent insoupçonnées de ce légume, à la fois sain et peu cher, capable de s’accommoder en mode salé ou sucré en toute occasion comme l’ont prouvé les quatre chefs alsaciens  avec  des plats légers et originaux bien éloignés de la traditionnelle choucroute garnie…

Le tout dynamiquement orchestré par Delphine Wespiser, Miss France 2012, alsacienne et gastronome, recommandant notamment de conjuguer pizza (qui fait désormais partie du patrimoine immatériel de l’UNESCO) et salade de choucroute…A tester !