La filière horticole française, fleuron en perdition ou expertise d’avenir ?Publié le 29 avril 2020 par agriDées

Face à des vents contraires, les professionnels du secteur français du végétal portent leurs espoirs sur l’atout proximité.

L ’étude menée il y a trois ans pour l’interprofession horticole Val’hor a mis en avant des indicateurs économiques « bruts » préoccupants pour ce secteur. En dix ans,  près de la moitié des entreprises ont disparu, un tiers des emplois nationaux ont été supprimés. On constate un niveau faible d’investissements dans les entreprises, une marge brute en dégradation. Le tout s’exprime dans un marché accablé par le poids d’importations pas toujours très éthiques ni écologiques qui inondent le marché à des prix inférieurs aux coûts de revient nationaux…

 

Retrouvez cet article de Thierry Defaix, Directeur de l’École d’Horticulture et de Paysage de Roville-aux-Chênes (Vosges) dans le numéro 240 de La Revue agridées page 26.

 

 

Article Filière Hotricole -LRA 240
0.2 MiB
Détails