La Ville de Paris instaure un « permis de végétaliser »Publié le 4 août 2015 par Jean-Baptiste Millard

vegetalisationMairieParisAdopté par le conseil de Paris lors de sa séance le 1er juillet dernier, le « permis de végétaliser » est présenté par le site internet de la Mairie de Paris comme « un nouveau dispositif qui permet à chacun de devenir acteur de la végétalisation de Paris ».

Il s’agit en réalité d’un autorisation d’occupation temporaire du domaine public délivré gratuitement par la Maire de Paris au bénéfice des personnes morales de droit public et des personnes privées (physiques ou morales), qui participent au développement de la nature en ville et répondent à un objectif d’intérêt public en installant et en entretenant des dispositifs de végétalisation sans poursuivre de but lucratif (cf. extrait du registre des délibérations relatif à la création du permis de végétaliser).

Permettre aux habitants d’installer une jardinière au coin de leur rue pour y faire pousser des tomates, semer des fleurs au pied d’un arbre, faire courir des plantes grimpantes sur un mur, transformer un potelet en installation végétale, tels sont les exemples donnés par la Mairie pour participer « au projet global de végétalisation de la ville ».

Ce permis ne concerne manifestement que les « jardiniers » ne poursuivant pas de but lucratif. Mais quid des autorisations à obtenir pour poursuivre une véritable activité agricole lucrative en milieu urbain ?

Tel est l’un des thèmes du prochain agr’iDébat – « L’agriculture urbaine, une agriculture comme les autres ? » – organisé le lundi 28 septembre prochain par saf agr’iDées en partenariat avec Sol et Civilisation.