L’agribashing, un électrochoc salutaire pour le monde agricole ?Publié le 14 février 2020 par Marie-Laure HUSTACHE

Eddy Fougier a présenté ce matin en exclusivité à agridées son livre destiné au grand public*, paru le 13 février et intitulé “Malaise à la ferme – enquête sur l’agribashing” .

 

Il faut dire que le “phénomène agribashing”, difficile à définir complètement, difficile parfois à mesurer aussi, monte en puissance, et que les media généralistes lui consacrent désormais bon nombre d’articles. L’ouvrage du politologue spécialiste des mouvements contestataires a déjà le mérite de vouloir apporter un éclairage neuf sur ce terme en le définissant concrètement comme à la fois une critique systématique et outrancière dans l’espace public d’un mode de production agricole dit “conventionnel” et la montée des actes de malveillance envers des exploitations.

 

 

Au delà du simple état des lieux et de l’analyse de ce phénomène sociétal – révélateur d’un mal-être et d’une crise interne, mais aussi d’une hystérisation des débats à l’ère des réseaux sociaux et des angoisses alimentaires et sanitaires,  Eddy Fougier  propose aussi des pistes d’actions et cite des initiatives pour que l’agribashing joue son rôle “d’électrochoc salutaire” et permette de renforcer le dialogue agriculteurs – consommateurs, en misant sur l’humain et la pédagogie…A quelques jours du Salon international de l’agriculture (SIA), ce message positif et constructif a forcément toute sa résonance…

E.Fougier-agribashing-agridées20200214

 

A lire également : la tribune de notre administrateur Jean-Marie Séronie

 

* “Malaise à la ferme – enquête sur l’agribashing”, Eddy Fougier, janvier 2020, Editions Marie B, 16 euros