Lancement de l’association France gaz renouvelablesPublié le 28 juin 2018 par Isabelle DELOURME

L’Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France (AAMF), les Chambres d’Agriculture France, le Club Biogaz ATEE, la FNCCR, la FNSEA, le think tank FRANCE BIOMETHANE, GRDF et GRTgaz, sont les membres fondateurs de la nouvelle association France gaz renouvelables, lancée officiellement le 28 juin 2018.

L’objectif est de promouvoir la place des gaz verts dans le mix énergétique français, en fédérant les différentes initiatives liées à l’essor des gaz renouvelables et en permettant la création d’un écosystème au sein duquel le monde agricole et le monde de l’énergie seront au service des territoires et de la transition énergétique.

L’ensemble des partenaires estime aujourd’hui qu’il est possible de porter à 30% la part du gaz renouvelable en France en 2030 en s’appuyant notamment sur le potentiel agricole important de notre pays. En 2030, on estime que près de 50 000 exploitants agricoles pourraient porter des projets de méthanisation, et ainsi gagner en compétitivité à travers un complément de revenu issu de la production d’énergie renouvelable.

À fin mai 2018, 56 sites de production de biométhane sont raccordés aux réseaux gaziers ; 12 sites ont été mis en service depuis le début de l’année. L’injection de biométhane dans les réseaux de gaz en France est en forte progression. Après avoir doublé entre 2016 et 2017, elle atteint 254 GWh sur les 5 premiers mois de l’année soit une forte hausse de 67% par rapport à la même période de l’année précédente. Plus de 400 projets sont aujourd’hui à l’étude sur l’ensemble du territoire français, ce qui pourrait porter la capacité d’injection à 8 655 GWh/an. En complément du biométhane, le Power to gas et la gazéification assureront également très bientôt une contribution essentielle au développement des gaz renouvelables en France.