Lauriers de l’INRA : une équipe de chercheurs en amélioration génétique du colza est récompenséePublié le 11 décembre 2015 par Marie-Cécile DAMAVE

Lauriers-INRALa dixième cérémonie des « lauriers de l’INRA » s’est tenue dans le cadre prestigieux du Grand Palais à Paris le 8 décembre 2015 et a couronné plusieurs lauréats.

Le prix « impact de la recherche » a été remis à une équipe de six chercheurs (généticiens, pathologistes, biologistes moléculaire) du « groupe colza » pour leurs travaux en amélioration génétique de cette espèce : Florence Brun, Régine Delourme, Marie-Hélène Balesdent, Françoise Budar, Michel Renard, et Georges Pelletier.

Le fait que cette équipe soit ainsi distinguée fait échos aux travaux de saf agr’iDées sur les semences lors de l’agr’iDay du 24 juin 2015 « les semences, une pépite française ». C’est en effet l’impact des travaux de ces chercheurs qui a été souligné avec ce prix, qui, notamment grâce à un partenariat avec des acteurs privés, a permis un transfert d’innovation au profit de différentes filières dont l’alimentation humaine (huile), animale (tourteaux de colza) et la chimie verte (biocarburants en particulier).  Notons également le rôle de levier essentiel de ces partenariats pour transformer une invention en innovation : c’est tout l’objet du groupe de travail de saf agr’iDées « partenariats public/privé : un atout pour l’avenir de la recherche au service de l’innovation ».

Ainsi, grâce à son amélioration génétique, le colza est devenu en 40 ans une des principales espèces de grandes cultures cultivées en France et en Europe, grâce à l’amélioration de ses qualités nutritionnelles et de sa productivité (production d’hybrides et résistance à une maladie : le phoma).

Le rôle des semences dans l’élaboration des filières avait été souligné lors de l’agr’iDay du 24 juin, et sera un élément essentiel de la publication de saf agr’iDées qui sortira très prochainement sur ces véritables « concentrés de valeurs » que sont les semences.