Le 2ème Food Hackathon distingue l’information nutritionnelle personnaliséePublié le 12 février 2016 par Marie-Laure HUSTACHE

Co-organisé à la Gaité Lyrique avec La Chaire ANCA les 5, 6, et 7 février derniers, la deuxième édition du Food Hackathon* a réuni à Paris des passionnés, des innovateurs et des entrepreneurs des secteurs du digital, des technologies innovantes et de l’alimentaire.

 


Voici les 2 meilleurs projets Food + nutrition + Digital ayant retenu l’attention du Jury :

FH20163 l’application Yuca,  qui scanne et analyse la qualité nutritionnelle des produits achetés et déchiffre les étiquettes en proposant immédiatement un produit équivalent de meilleure qualité nutritionnelle selon le profil de l’utilisateur.
le plug in Food angel, qui intégré au navigateur internet « me prévient que la recette que je suis en train de lire ou le plat que je commande en ligne ne correspond pas à mes critères ( allergies, régime alimentaire spécifique ou simplement mes goûts) en proposant une recette alternative”.

 

FH20162

 

 

FH2016

Projet « Coup de Cœur » du Jury : l’application « Tous à table ! » qui permet à toute la famille de se retrouver autour de recettes que tout le monde aime et apprécie ! Une initiative saluée par les nutritionnistes et les experts de nos tables rondes, pour qui « bien manger » passe par la transmission, le langage, le plaisir et le partage en famille !

 

 

 

Voir aussi à ce sujet la Note « Bien manger cela s’apprend et prend du temps » qu’a présenté saf agr’iDées à l’occasion du Food Hackathon, dont les trois prochaines éditions porteront sur l’ anti gaspi, la ferme urbaine et péri-urbaine, et “le restaurant avec un grand R”…

 

 

 

*Un « hackathon » est un événement où des développeurs se réunissent pour faire de la programmation informatique collaborative, au service de porteurs de projets. Le terme est un mot-valise constitué de hack et marathon. Organisé par Robin Placet, le Food Hackathon traite des sujets liés à l’alimentation et la nutrition, avec comme slogan : “Changeons le (Food) système, pas le climat !”.