Le chiffre : 3,8 milliards de repas servis par an en restauration collective en FrancePublié le 19 novembre 2020 par Marie-Laure HUSTACHE

Avec 3,8 milliards de repas servis par an, la restauration collective en France est un formidable levier de la transition des systèmes agricoles et alimentaires, rappelle le groupe Ecocert,  leader mondial de la certification en agriculture biologique et cosmétiques biologiques à l’occasion de la parution de la nouvelle version de son référentiel “En cuisine”.

Créé en 2013 le référentiel « En Cuisine » est le tout premier cahier des charges français dédié à la restauration collective bio. Il impose des critères non seulement au contenu de l’assiette mais aussi à l’établissement. L’objectif est de garantir l’utilisation de produits biologiques et locaux, la qualité et l’équilibre nutritionnel des menus, la gestion environnementale du site, une information claire sur les prestations, les démarches engagées et le niveau de labellisation. Cette démarche se veut globale et cohérente.

Ecocert s’est investi pour augmenter les exigences de son label

Ce référentiel s’applique toujours à tous les établissements de restauration collective à a caractère social comme :

• Les restaurants liés à tout établissement d’enseignement : école, collège, lycée, université…
• Les restaurants liés à une administration ou une entreprise ;
• Les restaurants à caractère sanitaire et social : hôpitaux, cliniques, établissements spécialisés ;
• Les restaurants de toute structure d’accueil : personnes âgées, crèches, foyers d’accueil et de bienfaisance, centres et établissements de vacances et établissements pénitentiaires

Avec la promulgation en 2018 de la loi EGALIM, Ecocert s’est investi pour augmenter les exigences de son label. Sa nouvelle version est publiée depuis novembre 2020 et entrera en application dès le 1er janvier 2022.

 

 

A lire également : notre Note agridées sur “La résilience des filières bio”