Le chiffre : 75 milliards de dollarsPublié le 25 janvier 2019 par agriDées

Le récent tsunami qui a endeuillé l’Indonésie a remis l’accent sur  la permanence des catastrophes naturelles, et les médias, relayant les compagnies d’assurances, ont par ailleurs indiqué que les catastrophes naturelles de 2018  auront  coûté à ces dernières 75 milliards de dollars. Il faut être très circonspect concernant la signification donnée à ce chiffre. ” écrit Pierre Le Roy dans sa nouvelle chronique parue sur son site : “Catastrophes naturelles : l’accalmie ?” 

 

L’occasion pour lui de revenir sur la différence qui existe bien souvent entre le “ressenti” et les chiffres réels, et de recontextualiser les choses, tout en soulignant que la diffusion d’un chiffre peut cacher des stratégies plus complexes : “Il s’agit simplement, concernant les catastrophes naturelles, de mettre l’accent sur le fait que les médias et les compagnies d’assurances ont intérêt à exagérer : les médias puisqu’il leur faut à tout prix des catastrophes pour faire du « buzz » ; les compagnies d’assurances parce qu’il leur est plus facile d’augmenter leurs tarifs si leurs clients sont persuadés que chaque année est pire que la précédente.”