Les Français, tous toqués de gastronomiePublié le 19 février 2019 par agriDées

Club de la table française – Adocom RP

 

À quelques jours de l’ouverture du Salon International de l’Agriculture, une enquête exclusive menée par CSA pour les 10 ans du Club de la Table française*, dont agridées est membre, prouve à quel point les Français restent fondamentalement attachés à leur gastronomie.

Ainsi 99% des Français s’accordent à dire que la gastronomie française représente un atout économique, 97 % qu’elle est un vecteur de rayonnement de la France à l’étranger et 96 % qu’il s’agit d’un facteur d’attractivité pour faire venir les touristes en France. Atout fédérateur comme il en existe peu, la gastronomie constitue même une fierté pour les Français : 85 % se disent fiers de l’inscription du repas gastronomique des Français au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité par l’UNESCO.

La cuisine : ingrédient incontournable

La gastronomie passe bien évidemment par la cuisine, et les Français lui vouent une véritable passion, comme nous le prouve au quotidien le succès des innombrables magazines, réseaux sociaux, émissions, … qui lui sont dédiés ! L’enquête Club de la Table française / CSA confirme cet enthousiasme : 97 % des Français déclarent qu’il est important de prendre le temps de cuisiner. Pour eux, le repas est en effet bien plus qu’une simple nécessité biologique, ils sont même une majorité, 57 %, à l’associer notamment au plaisir, 46 % à la convivialité et 31 % au partage.

 

Mini-légumes Maison Sales, cuisinés lors du Festival de la photographie culinaire (FIPC) coorganisé avec Le Club de la table Française

 

Les terroirs et les producteurs en vedettes

«La gastronomie, c’est aussi la vie et le quotidien de millions de Français qui produisent des aliments de qualité, qui les transforment en mettant en œuvre des savoir-faire précieux, et de tous ceux qui les cuisinent et les dégustent. » commente Guillaume Gomez, Chef et co-Président d’EuroToques. En effet, lorsqu’on les invite à s’exprimer sur ses différentes caractéristiques, les Français estiment avant tout que la gastronomie est intimement liée aux produits et reflète la diversité des terroirs. Ils estiment ainsi qu’elle est, entre autres, incarnée par les spécialités régionales, à 43%, devant la qualité des produits utilisés (39 %) ou la cuisine familiale (23 %). De plus, s’ils sont 53 % à penser que le modèle alimentaire français devrait véhiculer des valeurs liées au savoir-faire et à la qualité, et 51 % à une alimentation variée et équilibrée ; ils sont également 49 % à estimer que le patrimoine culinaire et les spécialités régionales ont une vraie place à tenir dans la gastronomie française.

«Nous l’oublions parfois, mais notre modèle alimentaire français est une exception construite sur un patrimoine historique, culturel et territorial. Il s’agit de transmettre, de faire perdurer nos métiers de bouche, former les nouvelles générations, éduquer au goût et défendre un secteur d’une importance économique essentielle qui puise ses racines dans l’histoire et la géographie de notre pays. » indique pour sa part Catherine Dumas, sénatrice de Paris et fondatrice du Club de la Table française.

La transmission intergénérationnelle : le goût partagé

En France, le plaisir de manger est une histoire de famille ! L’enquête montre qu’il est transmis de génération en génération : 79 % des Français confient qu’il leur a été transmis dans le cercle familial par leurs aînés (parents, grands-parents, autres ascendants). Logiquement, les Français s’expriment donc majoritairement pour assurer la continuité de cet héritage. 83 % des Français estiment ainsi que ce sont les ascendants qui doivent éduquer les jeunes à l’alimentation et au goût.

 

*Cette gastronomie, qui fait l’unanimité auprès des Français, le Club de la Table française s’attache à la valoriser depuis sa création, en 2009. Aujourd’hui, ce « think & do tank » rassemble une grande diversité d’acteurs, de la fourche à la fourchette. Il valorise un art de vivre reconnu mondialement et promeut le patrimoine culinaire de la France, son agriculture, la diversité de ses produits, de ses terroirs, de ses savoir-faire, son tissu artisanal et industriel, le talent de ses chefs cuisiniers ou encore l’attractivité touristique de sa gastronomie.

A lire aussi sur le sujet  : la Note agridées “Bien manger cela s’apprend et prend du temps