Livre de Luc Ferry : miser sur l’innovationPublié le 14 novembre 2014

Dans ce livre de 135 pages, le philosophe Luc Ferry, ancien ministre, prend comme point de départ de sa réflexion la théorie de Schumpeter de destruction créatrice, selon laquelle le moteur de la croissance est l’innovation. Au-delà des impacts économiques et sociaux de l’innovation, Luc Ferry insiste sur l’absence de sens et de finalité de ce processus. Il préfère parlerd'”innovation destructrice” que de “destruction créatrice”, pour illustrer plus exactement la chronologie du processus : c’est l’émergence de nouveautés qui rend obsolètes les anciens produits ou les anciennes pratiques. Il prend le parti de ne pas choisir entre le camp des progressistes et celui des “déclinologues”, pour préserver les acquis du progrès et limiter ses impacts négatifs. Conciliant, il prône de “réassocier l’innovation et la beauté, l’innovation et les grandes expériences humaines, l’innovation et le sens”. Il propose finalement de mettre du pouvoir et du sens dans la mondialisation et le capitalisme, grâce au rayonnement sur la planète de nos valeurs morales, politiques et culturelles européennes. ©M-C.H.D./ saf agr’iDées