Nourrir la population et les animaux, la mission du Groupe AvrilPublié le 19 juin 2020 par Isabelle DELOURME

Jean-Philippe Puig, Directeur général d’Avril a évoqué la situation du groupe agro-industriel et financier des filières françaises des huiles et protéines végétales, dans le contexte de crise de Covid-19, le 12 juin 2020, lors d’une visioconférence organisée par l’Afja (Association française des journalistes agricoles). « Notre mission est de nourrir la population, nourrir les animaux. Nous avions une obligation de continuité de l’activité compte tenu de cette mission » a-t-il expliqué. Sur les 83 sites (57 en France) présent en France et dans le monde, seuls trois ont stoppé immédiatement leur activité avec le confinement et la fermeture des marchés RHF. La production d’œufs a été réorientée vers les usines destinées à la grande distribution, les gestes barrières ont payé tout comme la réorganisation des chaînes de production. La situation a été différente pour la fabrication des biocarburants. Touchés par la baisse de consommation et la chute des cours du pétrole, les ateliers ont quasiment stoppé leur fabrication, faute de rentabilité, avec comme conséquence la non-fabrication de tourteaux destinés à l’alimentation animale.

 

De nouveaux débouchés s’offrent pour le colza dans le domaine des protéines végétales « Le marché mondial est gigantesque » a indiqué Jean-Philippe Puig. Le partenariat lancé en avril 2019 avec DSN, devrait déboucher cet été sur la décision d’implanter une unité de production industrielle pour la fabrication de protéines de colza à destination alimentaire dans l’usine de Dieppe du groupe Saipol. « Ce serait une première mondiale » a souligné Jean-Philippe Puig