Prix mondial de l’alimentation 2017 : l’Afrique à l’honneurPublié le 24 octobre 2017 par Isabelle DELOURME

Le Prix mondial de l’alimentation 2017 a été remis le 19 octobre 2017 à Akinwumi Adesina, Président de la Banque africaine de développement (BAD), et ancien ministre de l’agriculture du Nigeria, à Des Moines (Iowa), aux Etats-Unis.

Ce prix lui a été attribué pour le travail qu’il a accompli afin d’améliorer la disponibilité des semences, des engrais et du financement pour les agriculteurs africains et pour avoir changé la perception qu’ont les jeunes Africains de l’agriculture et s’y investir en y voyant une activité lucrative.

Ce  prix vient également couronner le travail qu’a accompli Akinwumi Adesina ces vingt dernières années avec la Fondation Rockefeller et l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA), mais aussi en tant que ministre de l’Agriculture et du Développement rural au Nigeria.  « Le Prix mondial de l’alimentation est un grand honneur et une reconnaissance pour tout le travail que je mène depuis des décennies. Mais il nous met aussi le vent en poupe, alors que nous décollons pour nourrir l’Afrique, car c’est une mission qu’il faut poursuivre jusqu’à son terme », a-t-il déclaré, soulignant la nécessité de mettre les technologies et l’information aux mains des agriculteurs.

Considéré comme le Nobel de l’agriculture, le Prix mondial de l’alimentation, créé par Norman Borlaug, prix Nobel de la paix en 1970, est perçu comme la plus prestigieuse distinction internationale qui vient couronner des individus qui ont œuvré  en faveur du  développement humain en améliorant la qualité, la quantité ou la disponibilité de la nourriture à travers le monde.

#FoodPrize17