Demain sera-t-il avec ou sans viande ? Publié le 12 février 2014 par

Les nouvelles réglementations relatives au bien-être animal ne sont pas suffisantes aux yeux de certains idéologues. Ils vont plus loin et réfutent même l’acte de tuer un animal pour en manger sa chair…

L'accès au contenu de cette page est réservé aux adhérents

Vous êtes adhérent ? Connectez-vous

Vous n'êtes pas encore adhérent ? Rejoignez-nous !