Ils courent, ils rêvent et ils mangent… à la Porte de Versailles ! Publié le 7 mars 2014 par

« Affluence record au Salon de l’agriculture de Paris : nous avons distribué plus de 24 000 barbes à papa, soit une progression de 30 % ! C’est une belle fréquentation ». Et le journaliste de citer également le propos d’un vendeur ravi d’avoir « épuisé en avant-première les 4 000 carnets de timbres sur le thème des vaches » ! Voilà ce que les lecteurs d’un grand quotidien auront retenu de la 51e édition du Salon de l’Agriculture qui a fermé ses portes dimanche dernier sur un nombre historique de visiteurs.

En réalité, le succès du Salon de l’Agriculture se situe bien au-delà de ces statistiques « sympathiques »… Si 703 407 personnes se sont précipitées, souvent par familles entières, à la Porte de Versailles pour parcourir les allées de la plus grande ferme de France, c’est parce qu’elles sont rassemblées par des valeurs sociétales qui fédèrent tous les Français et qui transcendent tous les clivages partisans. Qu’il s’agisse de la liberté et de la responsabilité de l’entrepreneur agricole, de la vie familiale sur l’exploitation, ou tout simplement de la beauté de la vie animale et végétale : l’agriculture reste le terreau et le repère de ces valeurs fortes !

Si autant de nos concitoyens ne manquent pas ce grand rendez-vous annuel, c’est enfin parce qu’ils savent, plus que jamais, que la sécurité alimentaire et la qualité des produits se retrouvent dans la richesse des terroirs et des entreprises. Des carottes violettes, blanches ou jaunes, des tomates de toutes les couleurs, de la volaille de Bresse à la géline de Touraine, en passant par les labels ou les bons steacks que l’on retrouve à la carte des restaurants… l’agriculture et l’agroalimentaire n’offrent-ils pas une véritable palette de produits et de goûts à qui se donne la peine de chercher ?
« Il faut savoir expliquer aux enfants l’origine de ce que nous mangeons », rappelait récemment le Président de la République : le lait, les œufs, la viande, les fruits, les légumes proviennent de nos élevages, de nos champs, de nos terres, auxquels les Français sont tant attachés. Rappelons-le, expliquons-le aux enfants des villes, et pas seulement une fois par an ! Même si le Salon de l’Agriculture est, à cet égard, un merveilleux outil pédagogique, vivant, réel, abondant et magique ! Bien plus qu’un écran de tablette numérique…

Voilà donc tout ce qui fait courir mais aussi rêver et s’évader nos concitoyens à la Porte de Versailles : il faut s’en réjouir, car après tout il n’y a pas que la petite lucarne pour nous persuader que « le bonheur est dans le pré » !

 

Bernard PEIGNOT, Vice-président de la SAF-agriculteurs de France

@SAFThinkTank