Le développement des biostimulants en Europe nécessite une réglementation harmonisée Publié le 23 novembre 2018 par yann.lamy

Les biostimulants sont des matières fertilisantes qui, en dehors des éléments minéraux qu’ils peuvent contenir, permettent d’améliorer : la résistance des plantes aux stress abiotiques, la nutrition des plantes, la qualité des productions. Ils constituent un outil nécessaire pour relever les nombreux défis auxquels doit faire face l’agriculture : adaptation au changement climatique, réduction de l’empreinte environnementale, réduction de l’usage des ressources fossiles, production pour de nouveaux usages (bioéconomie)…

 

Le développement des biostimulants nécessite la mise en œuvre d’un cadre réglementaire rigoureux et harmonisé à l’échelle européenne dans le but d’assurer : une définition reconnue par tous, la qualité, l’efficacité et l’innocuité des produits mis sur le marché ainsi que l’accès à un marché unique.

 

Les industries européennes sont aujourd’hui leader sur le marché des biostimulants et cette réglementation permettra à l’UE de maintenir son avance.

 

Jeudi 29 novembre aura lieu à Paris le colloque d’AFAIA, le syndicat des industriels français des biostimulants, engrais organiques et organo-minéraux, paillages, amendements et supports de culture. L’occasion de faire le point sur les politiques françaises et européennes en termes d’économie circulaire et de bioéconomie ainsi que sur le projet de règlement européen sur les matières fertilisantes qui pourrait répondre à ces enjeux.

 

Yann Lamy, Directeur adjoint aux affaires réglementaires, Italpollina

@SAFThinkTank