Pour une agriculture libérée et entrepreneuriale Publié le 24 avril 2018 par agriDées

Face à l’évolution ultra rapide des techniques, des exigences environnementales et face aux nécessaires économies d’échelles dans un environnement de plus en plus compétitif, il me semble indispensable de retrouver la liberté d’entreprendre.

 

Le développement anarchique de la sous location, de l’agriculture nomade, des fermes faites totalement à façon ou de l’intégration pure et simple par l’aval, imposent une réflexion pour libérer nos entreprises agricoles familiales des carcans du contrôle des structures et du vieux statut du fermage pour pouvoir s’adapter aux exigences d’aujourd’hui.

 

Ayons l’audace de proposer un nouveau contrat entre propriétaires et agriculteurs, plus flexible et plus lié aux réalités économiques et environnementales, où les seules contraintes seraient le respect du projet de chaque partie.  Ceci permettrait sans doute la remise sur le marché de milliers d’hectares de terres pour installer nos jeunes.

 

Acceptons enfin de pouvoir structurer nos entreprises agricoles comme chaque entreprise en fonction de son environnement pour redevenir compétitifs, crédibles et durables.  Tout en n’oubliant pas qu’il n’existe pas un modèle mais autant de modèles qu’il y a de fermes en France.

 

Marcel Lejosne, chef d’entreprise agricole

@SAFThinkTank