Respect mutuel Publié le 24 août 2018 par Damien BONDUELLE

En cet été 2018, quelques faits d’actualité alimentent ma réflexion : l’abandon des néonicotinoïdes et l’accélération du calendrier de retrait du glyphosate au nom de la santé humaine, les difficultés de valorisation commerciale des producteurs de légumes, et enfin une récolte céréalière, certes impactée par la sécheresse, mais qui permet au prix du blé tendre de dépasser 200 euros/tonne sur les marchés tout en générant déjà de nouveaux débats sur le prix.

 

Et si tous ces faits, très disparates les uns des autres, ne révélaient pas tout simplement une absence de projet partagé entre acteurs de la profession ? Comment mieux prendre en compte les préoccupations sociétales et mieux anticiper les décisions politiques ?

 

Pour les chefs d’entreprises agricoles beaucoup d’options nouvelles permettront, après expérimentation, de s’adapter, de se former, de mieux communiquer, en faisant évoluer les pratiques culturales, en prenant mieux en compte les signaux de marchés avec des filières adaptées. Cela nous permettra ainsi d’acquérir une expérience véritable, de participer pleinement à la gouvernance des entreprises et de répondre aux attentes sociétales.

 

Faisons ainsi confiance à l’entreprise agricole pour mettre en œuvre sa propre résilience.

 

A travers les rendez-vous et les travaux de notre think tank agridées, nous souhaitons avec vous continuer à réfléchir, partager et avancer dans le respect mutuel de tous les acteurs concernés.

 

Damien Bonduelle, Président d’agridées

@SAFThinkTank