Science et société : recollons les morceaux ! Publié le 8 avril 2016 par Gerard MATHERON

Malgré un continuum dans le progrès de la science, des savoirs et de la connaissance, les  modes de production qui ont avec succès assuré la modernisation, la productivité et la compétitivité de notre agriculture au cours du 20e siècle sont aujourd’hui mis en cause et taxés de productivisme.

 

L’amélioration génétique des plantes cultivées et  des animaux d’élevage, ancestral, efficace et incontournable levier de l’amélioration des productions agricoles, une des clés de la satisfaction de  nos demandes alimentaires, en est un exemple.

 

Aggravé par le changement climatique, le même besoin impératif de sécurité alimentaire est ailleurs : en Afrique notamment. Les enjeux de sécurité alimentaire sont devenus des enjeux de sécurité tout court.

 

Comment y parvenir lorsque le continuum scientifique est aujourd’hui rompu par les controverses d’acteurs en quête de sens ?  Communiquons pour redonner confiance en la recherche, au développement et en une production agricole durable.  Intégrons les outils modernes de la génétique dans la boîte à outils des agriculteurs et des éleveurs et développons la culture scientifique dans notre pays, qui en manque cruellement !

 

Notre think tank a justement voulu poser ces problématiques le 5 avril dernier et a apprécié la diversité des points de vue exprimés, côté intervenants et côté public.

 

Gérard Matheron est administrateur de saf agr’iDées

@SAFThinkTank