Récolte mondiale record en blé – très bonne récolte en FrancePublié le 21 août 2015 par Marie-Cécile DAMAVE

D’après les dernières estimations de FranceAgriMer, Arvalis et Terres Innovia, la production française de blé tendre atteindrait 40,4 millions de tonnes en, 2015, soit une augmentation de 8% par rapport à 2014, en raison d’une augmentation des surfaces et des rendements (78,3 q/ha). En termes de qualité, les taux de protéines moyens devraient se situer entre 10,5% et 11,5%, les poids spécifiques et Hagbergs sont satisfaisants. Le temps très chaud et sec de fin juin et début juillet n’a donc pas impacté les rendements, et devrait même avoir un effet positif sur la qualité des récoltes, dont les faibles taux d’humidité constituent un atout à l’exportation, notamment vers l’Egypte (selon Agritel, repris par Bloomberg).

Cette progression de la production française s’inscrit dans une baisse de 6% de la production européenne, avec des réductions enregistrées en Allemagne, au Royaume-Uni, en Pologne, en Roumanie et en Espagne, d’après l’association européenne des industriels des céréales et oléagineux (COCERAL). La récolte de l’UE devrait atteindre 139,4 millions de tonnes.

Les dernières estimations de l’USDA ont revu à la hausse les niveaux de récoltes russe (60 millions de tonnes) et ukrainienne (25,5 millions de tonnes), bénéficiant de bons rendements, et on parle là aussi de récoltes record (Irish Farmers Journal). Ces blés d’origine Mer Noire devraient entrer directement en concurrence avec les blés français sur les marchés d’exportation. Cependant, notons que les exportations de blé sont taxées en Russie depuis le 1er juillet et que le coût de transport par camion a été relevé en Russie depuis fin juillet (Reuters).

Au final, la récolte mondiale de blé devrait atteindre 726,5 millions de tonnes, un record, ce qui devrait peser sur les cours…