Redonner aux entreprises alimentaires la place qui leur revient en FrancePublié le 11 septembre 2018 par Isabelle DELOURME

Lutter contre les attaques caricaturales et incessantes contre l’alimentation qui entrainent la destruction sans fin de la valeur, telle est la priorité de l’ANIA (Association nationale des industries alimentaires) pour les trois ans à venir. Le plan d’action offensif proposé le 11 septembre 2018 par Richard Girardot, le nouveau président de l’ANIA repose sur la volonté de répondre aux attentes de transparence et de traçabilité des consommateurs, à partir d’un projet de « super base de données » rassemblant toutes les informations fiables et utiles pour les produits.

« Les Français ont un lien particulier avec l’alimentation. Mais nous n’en pouvons plus de subir la défiance entretenue alors que nous sommes plébiscités dans le monde. Les responsables des 18 000 entreprises travaillent tous les jours pour proposer une alimentation saine, sûre et durable, c’est notre mission et nous l’assumons avec responsabilité » a indiqué Richard Girardot.