Réinventons l’économie dans un monde finiPublié le 4 avril 2019 par Yves LE MORVAN

Quoi, vous ne connaissez pas Gérard Le Puill ? Alors vous ne suivez pas les sujets agricoles et écologiques ! Auteur, ancien journaliste à l’Humanité, toujours collaborateur à l’Humanité-Dimanche et au site internet de l’Humanité, il a publié en 2018* aux éditions du croquant ses réflexions dans « Réinventons l’économie dans un monde fini », avec comme surtitre « Faire une politique de gauche au XXIe siècle ». Vaste programme ! aurait dit un Grand Homme.

Bien sûr vous pourriez lire cet ouvrage pour ses commentaires vachards sur les politiques, que ce soit par exemple Y. Jadot, E. Macron ou J.L. Mélenchon. Ou sur des responsables de lobbies y compris verts. Le trait est souvent juste qui démontre que l’environnement se retrouve souvent otage d’enjeux politiques, court-termistes, et coupés des réalités économiques et productives.

 

Mais plus profondément ce livre engagé montre tout ce que l’écologie peut ou pourrait devoir à l’agriculture, source de solutions et de réponses concrètes à nos angoisses contemporaines sur l’environnement, l’alimentation, le climat. Par ailleurs, à la question faut-il cultiver son potager ou construire une piscine, vous aurez la réponse. Comme à beaucoup d’autres, exemples et chiffres à l’appui.

Gérard Le Puill a travaillé dans une exploitation agricole bretonne dès l’âge de 14 ans, a été ensuite ouvrier dans une manufacture de pneumatiques découvrant tout autant l’industrie que la mondialisation, enfin il est devenu journaliste et homme de plume. Un vécu personnel qui vaut bien le fil compassé d’un ouvrage d’économie classique, ah Ricardo !

A chacun ses convictions politiques, à tous l’espoir dans l’agriculture. Un livre sincère à lire.

*Prix : 15 euros