Rencontre BtoB avec des entreprises israéliennes de l’AgTech à agridéesPublié le 5 décembre 2018 par Marie-Cécile DAMAVE

De G à D : Marie-Cécile Damave, Responsable innovations et marchés à agridées, Pierre Poullain, CEO de Valeur Tech, Sephora Cohen, Business Development de l’Ambassade d’Israël, Yaron Schrotter, Département des affaires commerciales de l’Ambassade d’Israël, Fabrizio Delage Paganini, Président de Valeur tech et Marie-Laure Hustache, Responsable communication d’agridées

 

 

Le 27 novembre 2018, agridées a accueilli une quinzaine d’entreprises et startups israéliennes de l’Ag Tech et plus de 70 décideurs français du monde agricole, de l’agro-industrie et de l’agroalimentaire, en partenariat avec le Département commercial de l’ambassade d’Israël à Paris, l’Institut de l’Export  et Valeur Tech, société de formation et de conseil en outils numériques pour l’agriculture.

Cet événement bilatéral a permis aux entreprises israéliennes participantes de mettre en avant, sous forme de « pitchs », leurs spécificités et le savoir-faire qui leur est propre, en particulier en agriculture de précision.

En matière de gestion de l’eau tout d’abord, avec des entreprises spécialisées dans l’irrigation intelligente, la micro-irrigation, l’irrigation connectée, ou autonome, et la gestion des nutriments. Ensuite, en termes de détection et gestion des risques sanitaires en productions végétales et animales (ravageurs, maladies virales) à l’aide de capteurs, par des techniques d’imagerie, traitement des données, intelligence artificielle. Les autres champs d’action des entreprises présentes étaient la sélection génétique de plantes maraichères qui répondent à des critères de consommation, le sexage des embryons de volailles, la robotique autonome pour la récolte de légumes sous serre, et une plateforme de Food Tech.

 

 

Cette séquence a permis à ces entreprises innovantes d’explorer les possibilités de dialogue, de coopération, d’affaires avec les opérateurs français présentes, et en particuliers les représentants du négoce agricole.

Ce fut également l’occasion pour notre think tank de rappeler les enseignements de nos travaux sur la transition numérique agricole, qui ne peut se faire qu’avec des outils pertinents, accessibles, transparents, fiables et efficaces, pour répondre aux exigences de durabilité de l’agriculture, tant en termes économique, qu’environnemental et sociétal.

Consultez le catalogue complet des 17 sociétés présentes

Retrouvez le programme ici

Retrouvez le fil Twitter avec @SAFThinkTank et #agtech

Voir la note agridées « Tous acteurs de la transition numérique agricole »