Rencontres Parlementaires pour l’Industrie : entre les territoires, l’Etat, la R&D, les technologies et le principe de précautionPublié le 20 mai 2015 par Marie-Cécile DAMAVE

« Se donner les moyens d’une industrie française » était le titre de la première session des 5èmes Rencontres Parlementaires pour l’Industrie, organisées le mardi 19 mai 2015 brèveMCDH19052015à la Maison de la Chimie. Ces rencontres ont réuni députés, industriels et économistes.

L’industrie, génératrice de travail et de valeur ajoutée, a été analysée sous plusieurs angles. Tout d’abord, l’évolution de ses interactions avec les territoires : Xavier Breton, Député de l’Ain, a posé la question suivante : le territoire influe-t-il sur l’activité industrielle qui y est établie, ou est-ce l’inverse ? Ensuite, les relations entre l’industrie et l’Etat : le rôle de ce dernier est indispensable à certaines industries qui font de gros efforts de Recherche-Développement, investissent dans le capital humain (par exemple, Airbus, représenté par Philippe Bottrie) pour créer l’environnement leur permettant d’assurer les emplois de demain.
Deux autres exemples d’industries misant fortement sur la R&D et l’innovation technologique ont été développés. Fleuron de l’industrie pharmaceutique française, l’entreprise Sanofi est florissante. Philippe Luscan, qui représentait cette entreprise, a expliqué que les biotechnologies sont utilisées dans 80% des nouveaux médicaments développés ; Sanofi est le premier mondial de vaccins. A l’inverse, alors qu’elle utilise les mêmes techniques, l’industrie des biotechnologies végétales n’a pas pu se développer dans notre pays.

Nicolas Bouzou, économiste et directeur d’Astérès, a insisté sur le fait que l’application du principe de précaution en France a empêché le développement des biotechnologies végétales, ce qui a eu un impact économique négatif, et n’a pas permis à notre pays d’être novateur dans le domaine du développement durable. Et cela malgré l’émergence d’une grande vague d’innovation, qui intègre les NBIC (nanotechnologies, biotechnologies, intelligence artificielle, sciences cognitives).

Retrouvez aussi les débats sur twitter : #rpindustrie