Saf agr’iDées-ambassade de Suisse : partenariat réussi autour de l’innovationPublié le 20 octobre 2017 par Isabelle DELOURME

Le 9 octobre 2017 saf agr’iDées a co-organisé avec l’ambassade de Suisse un petit-déjeuner débat sur le thème « Agroscience : fédérer les acteurs de l’innovation avec les partenariats public-privé ». Près d’une cinquantaine de personnes réunies dans les locaux de l’ambassade de Suisse ont pu échanger sur l’intérêt d’un développement des partenariats entre organismes publics et entreprises privées.

 

A cette occasion Gérard Matheron, Administrateur saf agr’iDées et ancien PDG du CIRAD et Marie-Cécile Damave, Responsable innovations et marchés à saf agr’iDées ont présenté la note « Fédérer les acteurs de l’innovation avec les partenariats public-privé », publiée par le think tank  à l’issue du groupe de travail « partenariat public-privé : un atout pour l’avenir de la recherche et de l’innovation en France ? ».

 

Patrick Descombes, Responsable du département de génomique fonctionnelle à l’Institut des Sciences pour la Santé de Nestlé, à Lausanne (Suisse) a expliqué lors de son intervention l’importance des Partenariats Public-Privé mis en place par Nestlé pour faire avancer sa recherche. Parmi les travaux entrepris, Nestlé cherche notamment à savoir comment la nutrition peut contribuer à réduire les maladies chroniques. Des partenariats ont été mis en place entre le monde académique, le monde de la santé et du métabolisme et l’Industrie, dont celui avec l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) (projet collaboratif d’école doctorale), ou celui pour le séquençage du génome du caféier (13 pays, 25 instituts, 60 chercheurs).

 

De l’avis unanime des participants, ces partenariats public-privé apportent de vraies réponses pour l’innovation dans les agrosciences. Il existe toutefois des conditions indispensables à leur réussite : tout d’abord avoir des objectifs et une vision partagée, les intérêts de chaque partenaire étant clairement définis dès l’origine. Ensuite que les partenaires, de nature et de culture différentes, s’engagent ensemble sur le long terme, et se répartissent équitablement les fruits du partenariat. Un partenariat réussi, en permettant des synergies entre partenaires, est un outil de transfert d’innovation et de réconciliation entre recherche, production et société.

 

De gauche à droite : Patrick Descombes (Institut des Sciences pour la Santé de Nestlé), Marie-Cécile Damave (saf agr’iDées), Gérard Matheron (saf agr’iDées).