Reconnaissons que toutes les professions contribuent à l’ESS

La loi relative à l’économie sociale et solidaire (ESS), publiée au Journal officiel du 1er août 2014, dresse la liste des activités et des entreprises qui peuvent adhérer au secteur de l’ESS, et donc bénéficier d’accompagnements et de financements spécifiques. Seules sont concernées les
mutuelles, les fondations, les associations, les coopératives et les sociétés commerciales.

Retrouvez la tribune de Sophie Lange sur le site Le cercle les Echos

 

@SAFThinkTank