Sénalia : leader européen de la logistique de filièresPublié le 11 janvier 2019 par Isabelle DELOURME

Plus de 400 professionnels et acteurs de la filière céréalière ont assisté le 11 janvier 2019 à la journée d’information organisée à Paris par le groupe Sénalia, dans le prolongement de ses assemblées générales ordinaires.

Présidé par Thierry Dupont, le groupe Sénalia exploite les terminaux portuaires céréaliers et agro industriels sur le port de Rouen. Celui-ci s’est félicité de la reprise d’activité après la très faible campagne 2016-2017. « Pour la deuxième année, les partenariats agro-industriels représentent plus de la moitié de l’activité du groupe » a souligné Gilles Kindelberger, Directeur Général de Sénalia. Une complémentarité et une répartition des risques qui font la force du groupe. Le chiffre d’affaires du groupe pour l’exercice 2017-2018 est de 30,8 M€ (+ 20 %) et le résultat net s’est établi à 1,6 M€. Les tonnages manutentionnés ont progressé de 23 % pour s’établir à près de 6 Mt.

 

Sénalia c’est 630 000 tonnes de capacités de stockage en 367 cellules allant de 130 t à 70 000 t, avec 4 postes à quai permettant de charger 4 navires en même temps (3 000 t/h). Le groupe est également capable de réceptionner 8 trains/jour, des péniches (12 000 t/jour) et des camions (30 000 t/jour).

 

Le programme d’investissement s’est poursuivi dans l’objectif de réduire les temps d’approche et les coûts logistiques. Le remplacement en décembre dernier des trois portiques de chargement (11,5 M€) à Grand Couronne permettra un gain de temps de 30 % pour les chargeurs. Il s’est accompagné d’un allongement du quai et d’un maintien en eau plus important financé par le Grand Port maritime de Rouen à hauteur de 9 M€.

Sénalia exploite désormais  de manière indépendante le silo portuaire rouannais Lecureur, via un partenariat signé avec la SCAEL. « J’ai toujours milité pour un rapprochement des outils coopératifs du port de Rouen. En 2018, 50 % du chemin a été effectué et je ne doute pas que nous arriverons à franchir les 50 % restants, avec de la persévérance, du pragmatisme et de l’intelligence collective » s’est félicité Thierry Dupont.

 

Enfin, Sénalia , en rachetant 50 % des parts de Magestiv, société de commissionnaire de transport logistique, affiche son objectif de développer la logistique massifiée dans le transport ferroviaire, mais également dans le transport fluvial.