La solution blockchain pour renforcer la confiance dans la filière alimentairePublié le 23 février 2018 par Isabelle DELOURME

Le CEA et la start-up Connecting Food ont signé un partenariat de trois ans pour développer de nouveaux outils basés sur la technologie blockchain (1), améliorant le suivi et les contrôles des produits de l’industrie alimentaire. Les innovations issues du partenariat permettront aux acteurs de l’alimentaire de rendre plus efficace l’audit de la conformité de leurs produits tout au long de leur chaîne de production, pour veiller au respect des promesses de leurs marques.

 

La vérification en temps réel du respect des éléments différenciateurs d’un produit, traduits dans les cahiers des charges fixés à chaque étape du processus de production, reste un défi technique et technologique.  Il faut vérifier la véracité de l’information enregistrée, détecter « au plus tôt » la non-conformité d’un produit au cahier des charges, dans un réseau complexe qui gère plusieurs cahiers des charges à la fois, et tenir compte des volumes de transactions à exécuter, qui peuvent être importants selon l’activité et le nombre de participants.

 

Selon Stefano Volpi, co-fondateur de Connecting Food, « lorsque 50 à 70 % de vos produits partent chez le consommateur sans être validés, il existe forcément un risque. Notre solution répond donc à une vraie demande, un vrai marché, auquel nous apportons une véritable réponse ».

 

Pour Philippe Watteau, directeur du CEA-List, « faire confiance aux applications industrielles à base de blockchain signifie faire confiance à des logiques complexes qui exécutent des opérations sur la blockchain. Les solutions du CEA List et l’expertise de son équipe de R&D dédiée permettent d’apporter un niveau de confiance accrue via des approches formelles ».

 

 (1) La blockchain est un ensemble d’outils numériques qui permet la collecte et le traitement d’informations sur toute la chaîne de valeur d’un produit. Elle  permet ainsi de valider, certifier et de rendre infalsifiable les transactions (opérations d’échanges d’information respectant certaines règles très utilisées dans les bases de données).