Transmission en agriculture : 4 scénarios prospectifs à 2025Publié le 1 avril 2016 par Isabelle DELOURME

50 % des agriculteurs français prendront leur retraite d’ici dix ans. Pour conforter les exploitations transmissibles, le ministère de l’Agriculture a commandé en février 2014 un exercice prospectif au CGAAER, en complément des travaux de FranceAgriMer sur l’avenir des filières. Le rapport « Transmission en agriculture : 4 scenarios prospectifs à 2025 » vient d’être rendu public (1).

 

Les scénarios présentés (« Des agricultures héritées », « Des agricultures contractualisées », « Des fermes firmes », « Des agricultures territorialisées ») et leurs stratégies associées mettent en évidence trois questions déterminantes pour la transmissibilité de l’activité agricole. Elles concernent la gestion des risques, la mobilisation du financement du capital d’exploitation et l’acquisition des compétences indispensables à la maîtrise de l’innovation technique ou organisationnelle par les agriculteurs.

 

Au-delà de ces questions, le rapport met en évidence la spécificité et la cohérence des stratégies propres à chaque scénario et les choix qu’elles impliquent pour les pouvoirs publics.