Un panorama contrasté de l’agroéquipementPublié le 30 mars 2016 par agriDées

A l’oclogoaxemacasion d’une conférence de presse Axema,  syndicat des constructeurs de matériels agricoles, a présenté son Rapport économique 2015 analysant le secteur de l’agroéquipement  (AE) à l’échelle mondiale, européenne et française. Du côté de la France les perspectives sont plutôt obscurcies par un recul des ventes prévu pour 2016 et une baisse continue des investissements de long terme.

Les tendances mondiales tout d’abord,  indiquent aussi à court terme une nouvelle baisse du marché des AE pour 2016, tandis qu’à long terme les prévisions sont davantage positives puisque l’agriculture doit améliorer sa productivité à l’horizon 2050, et que cette performance passera  aussi par le matériel agricole.

 

En France, les perspectives se révèlent plus difficiles,  à l’image de la filière agricole française, souligne le Rapport d’Axema. Le marché français devrait ainsi s’établir à 5,3 milliards d’euros en 2016, en baisse de -1,8 % par rapport à 2015. «Contrairement à nos voisins européens comme l’Allemagne, les grosses entreprises du secteur désinvestissent depuis dix ans. Parallèlement, le secteur n’a jamais autant créé d’emplois. » remarquent les représentants d’ Axema.

La France est ainsi le 3èmephotoconf axema pays producteur d’agroéquipements en Europe avec un CA de 5Mds d’euros , loin derrière l’Allemagne et l’Italie. En matière de tracteurs agricoles notre pays est classé 3ème producteur européen, 6ème exportateur mondial et 2ème importateur mondial.

Nouveauté de ce rendez-vous annuel, Axema  a décidé de publier les chiffres officiels des immatriculations de tracteurs standards en 2015 pour la France . On y constate que le constructeur John Deere arrive une nouvelle fois à la 1ère place avec 20,7 % de parts de marché, suivi de New Holland et Claas (qui devance cette année la marque Massey Ferguson).