Une nouvelle ambition pour l’agroalimentaire françaisPublié le 3 juillet 2017 par Marie-Laure HUSTACHE

A la veille des Etats Généraux de l’Alimentation, lancés sous la présidence d’Emmanuel Macron, le groupe des vingt-neuf membres du think tank agroalimentaire créé par Les Echos Events (et dont saf agr’iDées fait partie), a lancé quinze recommandations concrètes venant nourrir la discussion.
Sur la base de cinq chantiers identifiés (avoir une ambition pour l’agroalimentaire français / améliorer la compétitivité agricole / gérer la volatilité et ses conséquences / encourager et soutenir les démarches export / harmoniser et simplifier le cadre réglementaire), le think tank, pour cette troisième édition, lance un véritable appel aux pouvoirs publics pour “modifier le cadre” tout en insistant sur la révolution culturelle interne à la filière qui doit être menée, qui passera aussi par le numérique.
Dans un monde où tout change et s’accélère, comme l’a souligné Thierry Blandinères,  Directeur Général d’InVivo,   “Il est temps de reconnecter la filière alimentaire et la société pour que la France retrouve sa place de référent mondial” a déclaré le Directeur du think tank Olivier Dauvers, en présentant la première préconisation du collectif très axée communication “anti-food bashing”.
Les autres recommandations s’inscrivent toutes dans chacun des cinq chantiers, notamment celle de “mettre en place un véritable écosystème dédié à l’exportation” conjuguant initiatives privées, collectives et publiques.”
A noter que saf agr’iDées a publié en 2015 avec La Fabrique de l’Industrie une Note  intitulée “De nouveaux modèles de croissance pour les industries agroalimentaires françaises ?” et une série d’indications stratégiques pour cibler mieux les marchés mondiaux, notamment ceux en plein développement des pays émergents.
Pour télécharger le Rapport 2017 complet : www.thinktank-agro.fr