Ynsect voit grand après une nouvelle levée de fonds recordPublié le 7 octobre 2020 par Marie-Laure HUSTACHE

Fondée en 2011, Ynsect, entreprise française innovante spécialisée dans la production d’insectes destinés aux engrais pour les plantes et à l’alimentation animale a annoncé le 6 octobre 2020 avoir réalisé la levée de fonds la plus importante jamais effectuée par une entreprise non américaine dans le secteur agricole.

 

Après une levée annoncée de 125 millions de dollars, Ynsect complète son financement de Série C pour atteindre 372 millions de dollars, portant le montant total de son financement à 425 millions de dollars. « Ce capital va nous permettre de finaliser la construction de la plus grande ferme d’insectes au monde actuellement en cours dans le nord de la France près d’Amiens, et d’étoffer nos gammes de produits tout en nous déployant en Amérique du Nord et en Asie du Sud Est. » a déclaré Antoine Hubert, cofondateur de l’entreprise qui emploie à ce jour 130 salariés.

 

 

Antoine Hubert cofondateur d’Ynsect, détaille la nouvelle levée de fonds aux côtés de Cédric O, Secrétaire d’état en charge du numérique

 

Des investisseurs américains, dont la star Robert Downey Jr, séduit par l’aspect environnemental de l’entreprise*

Ce nouveau financement provient de différents apports : Astanor Ventures (investisseur principal de la SérieC), Upfront Ventures (basé à Los Angeles), FootPrint Coalition (de la star hollywoodienne Robert Downey Jr.), Happiness Capital (investisseur basé à Hong-Kong), Supernova Invest (premier investisseur sur le marché français des Deeptech) et Armat Group (établi au Luxembourg). Ils rejoignent les investisseurs initiaux de la Série C qui comprend notamment Bpifrance, Talis capital, IdInvest, Finasucre, Bois Sauvage, Vis Vires New Protein.

Présent lors de la conférence de presse, le Secrétaire d’État chargé du numérique, Cédric O a félicité les fondateurs d’Ynsect, « représentant la FrenchTech qui innove et créé des emplois sur les territoires ! »

 

 

Farine et huile d’insectes pour la nutrition animale, granulés d’engrais pour les plantes

 

Depuis sa création, l’entreprise (dont la production repose sur une technologie innovante protégée par près de 30 brevets, avec une première usine basée à Dole (Jura)) a déjà signé des contrats d’une valeur de 105 millions de dollars avec des clients tels que Torres (marque européenne de vin), le spécialiste de l’alimentation aquacole Skretting, Compo Group spécialisé dans la nutrition végétale pour les jardins et l’entreprise de fertilisation organique Angibaud.

« Retardée par le contexte de la Covid-19, la production qui sera issue de la nouvelle usine d’Amiens, la plus digitalisée et la plus numérique du monde, 100 fois plus productive au m2 que toute autre production de protéine végétale et animale, devrait démarrer en janvier 2022. Elle nous permettra d’amortir nos coûts. » a précisé Antoine Hubert. Ynsect vise ainsi une production de 100 000 tonnes d’ingrédients par an (200 000 tonnes l’année suivante) et la création de 500 emplois directs et indirects.

Interrogé sur le marché des protéines d’insectes destinés à l’alimentation humaine,  le co fondateur a jugé les efforts marketing trop importants à fournir alors que la demande n’est pas encore là.

 

*Membre de La Ferme Digitale, Ynsect a créé un procédé breveté de production de scarabées Molitor afin de produire et distribuer une gamme premium de protéines et d’engrais. Elle met en avant ses ingrédients naturels et durables, comme autant de solutions alternatives aux fertilisants chimiques ainsi qu’aux protéines animales utilisées en pisciculture, en alimentation des animaux d’élevage et animaux de compagnie.

 

 Voir aussi :