“La fin du modèle agricole unique” Par agriDées

Article paru sur le site du Nouvel Economiste du 2 janvier 2018.

 

Ne dites plus l’agriculture, mais les agricultures.

 

Ce n’est certes pas encore l’équivalent de la “révolution verte” – ce mouvement général qui, après-guerre, avait à coups de mécanisation forcenée et de forte utilisation d’engrais changé radicalement la manière de faire pousser les plantes et d’élever les animaux – mais l’actuel foisonnement d’innovations agricoles pour réinventer le secteur et relever les défis du XXIe siècle, tant techniques qu’économiques et sociétaux, traduit une effervescence inédite dans les campagnes. Qu’elle soit “raisonnée”, “durable”, “biologique”, “de conservation” ou encore de “précision”, l’agriculture n’est plus une mais plurielle. L’ambition de ces nouvelles formes d’agriculture qui empruntent tout à la fois aux méthodes agricoles des anciens et aux nouvelles technologies numériques ? Rompre avec la logique du modèle productiviste industriel. Celui-ci, à force de pousser les rendements pour nourrir la population, a conduit le système dans l’impasse : trop polluant, pas assez sain, manquant de variétés et finalement économiquement peu viable…

 

 

Lire la suite sur le site du Nouvel Economiste

@SAFThinkTank